Forum Latitude "Anatomie de la violence" : le programme en un coup d'oeil

Forum Latitude

Forum Latitude : Anatomie de la violence - 19, 20 et 21 novembre à Motoco

 

VENDREDI 19 NOVEMBRE

 

Salle 1

20h : LA PRISE DE CONSCIENCE ÉCOLOGIQUE PASSE-T-ELLE PAR LA CATASTROPHE ?

Intervenants : Dominique BOURG - François GEMENNE

 

SAMEDI 20 NOVEMBRE

Salle 1


11h : LA VIANDE EST-ELLE UN MEURTRE ?

Intervenants : Thomas LEPELTIER - Frédéric PAULIN 


12h30 : LA VIOLENCE CONTRE LES ENFANTS

Intervenantes : Camille KOUCHNER - Catherine ROBERT


14h : LE FOOTBALL DOIT-IL RÉGLER TOUS LES PROBLÈMES DE LA SOCIÉTÉ ?

Intervenants : Vincent DULUC - Marie PORTOLANO - Daniel RIOLO 


15h30 : VIOLENCE PARTOUT, JUSTICE NULLE PART ?

Intervenants : Gilles FAVAREL-GARRIGUES - Laurent GAYER - Cédric HERROU


17h : MOURIR POUR UN DESSIN

Intervenants : Xavier GORCE - Richard MALKA 


Salle 2


11h30 : LE FÉMINISME PEUT-IL FAIRE L’ÉCONOMIE DE LA RADICALITÉ

Intervenantes : Tristane BANON - Martine STORTI


13h : DÉFINIR LA VIOLENCE

Intervenants : Michaël FOESSEL - Gérard HADDAD 


14h30 : MOTS QUI ENFERMENT, MOTS QUI TUENT

Intervenants : Fabrice HUMBERT - Gisèle SAPIRO 


16h : L’ÉCRIVAIN FACE À LA VIOLENCE DU MONDE

Intervenants : Laure GOURAIGE - Fabrice HUMBERT - Laurent MAUVIGNIER - Frédéric PAULIN

17h30 : COMMENT DES HOMMES ORDINAIRES DEVIENNENT DES « MONSTRES »


Intervenants : Roland GORI - Gilles KEPEL - Daniel ZAGURY

 

DIMANCHE 21 NOVEMBRE

Salle 1


11h : FAUT-IL CRAINDRE LA CANCEL CULTURE ?

Intervenants : Olivier BEAUD - Anne-Laure BUFFET - Xavier GORCE - Gisèle SAPIRO


13h : COMMENT SORTIR DES VIOLENCES POLICIÈRES ?

Intervenants : David DUFRESNE - Christophe KORELL 

14h30 : GUÉRIR DU RESSENTIMENT

Intervenante : Cynthia FLEURY

16h : LES VIOLENCES ÉCONOMIQUES ET SOCIALES SONT-ELLES LA MATRICE DE TOUTES LES AUTRES ?

Intervenants : Ludivine BANTIGNY - François BOULO


17h30 : SANS LA LIBERTÉ

Intervenant : François SUREAU

Salle 2


11h30 : LE SENS DE LA GAUCHE

Intervenants : Jean-Yves CAMUS - Amine EL KHATMI


13h30 : LE GOÛT DES FAITS-DIVERS

Intervenants : Laurence LACOUR - Thierry MOSER


15h : VIOLENCE CONTRE LES FEMMES : FAIRE FACE

Intervenantes : Laure GOURAIGE - Marie PORTOLANO - Emanouela TODOROVA


16h30 : COVID-19 ET DÉTRESSES PSYCHOLOGIQUES

Intervenante : Stéphanie BATAILLE


18h : LES RÉSEAUX SOCIAUX SONT-ILS DANGEREUX POUR LA DÉMOCRATIE ?

Intervenants : à venir

 

Programme détaillé : https://47degresnord.fr/422-actualites-forum-latitude---anatomie-de-la-violence.html

Billeterie : https://www.billetweb.fr/forum-latitude-anatomie-de-la-violence

 

Forum Latitude : Anatomie de la violence

Forum Latitude : Anatomie de la violence

Forum Latitude #3 : Anatomie de la violence - 19, 20 et 21 novembre à Motoco

 

En 2017, à rebours des idées reçues, le professeur de psychologie américain Steven Pinker théorisait dans son livre « La part d’ange en nous », un déclin de la violence dans nos sociétés contemporaines. Jamais, dans l’Histoire, une époque aurait été à ce point paisible pour l’espèce humaine.


D’autres, en revanche, responsables politiques, intellectuels ou personnalités médiatiques, jurent que notre société connaîtrait depuis quelques années un niveau de violence inégalée. 



Aux uns qui prétendent que les faits de violences sont plus nombreux, les autres rétorqueront qu’ils sont simplement plus exposés. Toujours est-il que, loin de s’en tenir à un débat chiffré sur l’insécurité réelle ou fantasmée, ou de se limiter aux affrontements entre manifestants et forces de l’ordre, aux agressions physiques, racistes, homophobes, antisémites, aux attentats terroristes ou aux incivilités, les violences qui fragmentent nos sociétés apparaissent de plus en plus omniprésentes dans le débat public. 



Si la violence est un mot fourre-tout qui peut désigner aussi bien une bousculade dans une cour de récréation qu’un crime contre l’humanité, la guerre, la violence d’état, la criminalité, la violence domestique et la violence verbale composent un ensemble avec lequel nous sommes forcés de cohabiter au quotidien et qu’il nous apparaît essentiel d’interroger pour en comprendre non seulement la nature, mais surtout pour en mesurer l’ampleur réelle et esquisser des pistes de réflexion pour s’en détourner.


Pour sa troisième édition du Forum Latitude, et alors que s’ouvre une campagne présidentielle où la brutalité des idées, du verbe et de la confrontation risque de s’inviter aux premières loges, la librairie 47°Nord tentera de vous offrir un espace de discussion et de partage permettant de faire l’anatomie de la violence et de réfléchir ensemble à quelques-unes des problématiques que pose celle-ci à notre présent, pour mieux envisager le futur.


Ce Forum, qui se tiendra les 19, 20 et 21 novembre à Motoco, a pour ambition de réunir les acteurs et actrices de la vie intellectuelle et culturelle impliqués par les questions qui le composeront. La pluralité des opinions doit permettre de confronter les points de vue dans une démarche bienveillante et constructive, avec pour objectif d’ouvrir des pistes de réflexion et dresser un état des lieux et un panorama non exhaustif - car tant d’autres sujets pourraient être abordés - de la violence dans notre quotidien. Le tout afin de porter une réflexion croisée sur l’état du monde en 2021 : la société est-elle ou non plus violente qu’avant ?


Au final, ce sont 21 conférences-débats qui se tiendront sur trois jours avec une quarantaine d'intervenants, des philosophes, sociologues, écrivains, historiens, scientifiques, artistes, responsables politiques, journalistes ou militants associatifs.


Nous vous proposons de découvrir ici le programme de ces trois journées, lors desquelles vous pourrez également profiter d'un espace bar/restauration en continu.

Les nombreux frais engagés à cette occasion nous contraignent, de manière exceptionnelle et alors que nous faisons toujours le nécessaire pour assurer la gratuité de nos événements, à rendre payant l’accès à celui-ci et, se faisant, à compter sur votre compréhension et votre précieux soutien. Les billets seront ainsi mis en vente via l’adresse suivante, 10€ par jour le samedi et le dimanche, 5€ le vendredi ou 15€ les trois jours, avec la gratuité maintenue pour les demandeurs d’emploi, les étudiants, les personnes en situation de handicap et les moins de 18 ans (sur justificatif)

https://www.billetweb.fr/forum-latitude-anatomie-de-la-violence

Vous pourrez également acheter votre billet sur place le jour de l’événement.


La programmation est susceptible d'être modifiée jusqu'au dernier moment, pour des imprévus indépendants de notre volonté. Aucun remboursement ne sera possible. Nous vous remercions de votre compréhension.


D'autres surprises devraient néanmoins s'ajouter encore à la programmation d'ici à la manifestation.


L’événement sera accessible sur présentation ou non du pass sanitaire en fonction des décisions gouvernementales qui seront entérinées le 15 novembre. Le port du masque reste obligatoire dans le bâtiment.


Nous pouvons compter sur le précieux soutien de nos partenaires, que nous remercions ici chaleureusement : Motoco, le groupe Barrisol, la Ville de Mulhouse, la Maison - Mulhouse Centre, le Service Universitaire d'Action Culturelle (SUAC) de l'Université de Haute Alsace, le Coff'Tea Shop Tilvist, le Cinéma Bel Air, le Château d’Orschwihr - Vins d’Alsace, et le groupe BioCoop

 

 

VENDREDI 19 NOVEMBRE

Salle 1

20h : LA PRISE DE CONSCIENCE ÉCOLOGIQUE PASSE-T-ELLE PAR LA CATASTROPHE ?

Le réchauffement climatique met aujourd’hui l’humanité face au plus grand défi de son Histoire. En heurtant le mur climatique, la société de consommation de l’ère pétrolière génère des effets dévastateurs qu’il n’est plus possible d’ignorer, collectivement et individuellement. Au-delà des politiques dont il faut attendre une réaction à la hauteur des enjeux, c’est à chacun d’entre nous que la question du changement d’attitude est posée.

Que disons-nous de nos responsabilités ?

Que faisons-nous concrètement ?

Que sommes-nous prêts à céder de nos modes de vie et dans quelle condition ?

Sommes-nous vraiment prêts au changement ou seul le surgissement de la catastrophe est-il en mesure de provoquer la prise de conscience ? 


Intervenants : Dominique BOURG - François GEMENNE

 

SAMEDI 20 NOVEMBRE


Salle 1


11h : LA VIANDE EST-ELLE UN MEURTRE ?

De plus en plus d’individus (militants ou non) considèrent l’élevage, le commerce et la consommation de viande comme un meurtre, voire un assassinat. Les antispécistes s’opposent quant à eux à toute hiérarchie entre espèces, notamment humains et animaux, certains d’entre eux n’hésitant pas à recourir à des actions violentes pour dénoncer ce qu’ils considèrent comme un « zoocide ».

De nombreux intellectuels et écrivains, Isaac Bashevis Singer, John Maxwell Coetzee, Marguerite Yourcenar ou Vassili Grossman comparent même la situation des animaux à la Shoah.

Alors, dérapage sémantique ou aveuglement et omerta qui perdurent ? Doit-on considérer l’industrie de la viande comme un « génocide animalier » ?

La souffrance infligée aux animaux est-elle l’un des derniers tabous que les sociétés humaines doivent lever vers un monde véritablement égalitaire ?


Intervenants : Thomas LEPELTIER - Frédéric PAULIN



12h30 : LA VIOLENCE CONTRE LES ENFANTS

Pédocriminalité, sévices, coups, inceste, infanticides, violences éducatives ordinaires etc. Le phénomène de maltraitance contre les enfants a toujours existé, enseveli sous l’omerta. Entre confusion, silence banalisé, protection institutionnalisée des bourreaux, déni ou flou statistique, les histoires tragiques s’enchaînent tandis que l’opinion publique et la société restent figées dans le malaise face à des récits qui leur semblent insupportables. Les témoignages par le livre, pourtant, se multiplient, toujours plus bouleversants.

Comment s’en saisir pour libérer la parole, l’écoute, et vaincre ce fléau ?

Intervenantes : Camille KOUCHNER - Catherine ROBERT



14h : LE FOOTBALL DOIT-IL RÉGLER TOUS LES PROBLÈMES DE LA SOCIÉTÉ ?

« Les footballeurs doivent montrer une frontière claire entre le bien et le mal » déclarait en 2010 Rama Yade, alors Secrétaire d’État au Sport. Pour Chantal Jouanno, sa successeure, « les footballeurs sont des stars. Or, les stars définissent les valeurs de notre société ».

N’est-ce pas là beaucoup demander, dans la répartition des responsabilités, à des sportifs dont on moque par ailleurs régulièrement les attitudes, les discours ou les affaires de moeurs ?

Les injonctions à l’exemplarité s’étendent désormais à la contagion émotionnelle des tribunes perçue comme irrémédiablement raciste ou homophobe. Les supporters parleront eux d’une violence contre-culturelle, d’un folklore impénétrable pour les béotiens, et d’une réaction face à l’emprise de l’argent et de la culture de masse sur une passion sacrificielle.

Alors, le stade est-il vraiment un espace autonome où les propos prononcés, grossiers et insultants, n'ont aucun avenir transgressif ? Confier le soin aux footballeurs d’être des exemples pour la société n’est-il pas un aveu d’échec des institutions de la République ?

Intervenants : Vincent DULUC - Marie PORTOLANO - Daniel RIOLO 



15h30 : VIOLENCE PARTOUT, JUSTICE NULLE PART ?

La fraternité peut-elle être considérée comme un délit ?

Poursuivi par la Justice pour son aide humanitaire apportée à des migrants venus d’Italie, Cédric Herrou a été définitivement relaxé en 2021. Mais cet interminable épisode judiciaire est le symbole d’un rapport de plus en plus conflictuel entretenu par la Justice et les citoyens face aux faits de violence, sous toutes les formes. La médiatisation de certains procès et la multiplication de polémiques et de faits-divers encouragés par les réseaux sociaux et les chaînes d’information en continu entretiennent l’idée d’une « justice à deux vitesses » qui épargnerait les uns et serait impitoyable avec les autres.

Pourtant pilier fondamental de nos démocraties, la Justice est-elle suffisamment armée pour répondre aux réalités de la société contemporaine, ne pas échouer dans sa mission et pousser le citoyen à se tourner vers la vengeance pour pallier ses défaillances ?

Intervenants : Gilles FAVAREL-GARRIGUES - Laurent GAYER - Cédric HERROU


17h : MOURIR POUR UN DESSIN

Janvier 2015 a placé la caricature et le dessin de presse au coeur de tous les débats. L’assassinat de Samuel Paty en octobre 2020 a ravivé tristesse, colère et incompréhension. Avec « Charlie Hebdo », soutenu par une majorité de Français, vilipendé dans certains pays musulmans, la caricature a été réaffirmée comme bastion avancé de la liberté d'expression et de la laïcité.

Pourtant, de nouvelles attaques sont venues la remettre en cause ces cinq dernières années : même le New York Times a décidé, en 2019, de cesser d'en publier pour échapper aux polémiques. Quant à son rapport avec les religions en général et l’islam en particulier, il ne cesse de se détériorer, de nombreux musulmans se sentant directement insultés par les dessins satiriques destinés à moquer leur religion.

Alors pourquoi un tel raidissement actuel sur le fait religieux et sur les valeurs républicaines ? Et comment distinguer l'intention humoristique de la propagande haineuse, voire raciste ?

Intervenants : Xavier GORCE - Richard MALKA 

 

Salle 2


11h30 : LE FÉMINISME PEUT-IL FAIRE L’ÉCONOMIE DE LA RADICALITÉ

Les procès en « radicalité » voire en « misandrie » contre le féminisme se multiplient ces derniers mois, dans le sillage d’un mouvement qui semble se diviser en différents courants : féminisme décolonial, féminisme universel, intersectionnalité etc. Pour les uns, certaines femmes développeraient un féminisme universaliste qui refuserait de voir disparaître l’ancien monde de domination masculine.

Pour les autres, celles que l’on nomme grossièrement les « néo-féministes » refuseraient quant à elles de réduire le féminisme à l’égalité des droits et des chances alors que les femmes continuent de subir des violences physiques, morales et sexuelles.Quitte à bousculer sérieusement le débat public dans leurs revendications et leurs modes d’action.

Intervenantes : Tristane BANON - Martine STORTI


13h : DÉFINIR LA VIOLENCE

Au sens le plus courant, la violence renvoie à des comportements et des actions physiques, consistant dans l’emploi de la force contre un individu avec les dommages physiques que cela implique. Mais la « violence » est loin d’être un concept univoque et répond à certaines normes. Elle n’est pas du tout la même si l’on pense à la guerre comme activité technique organisée, aux violences associées aux traumatismes psychiques, ou encore liées à des situations de travail dans lesquelles on subit des pressions. Parfois intentionnelle et manifeste, elle sera, dans d’autres situations, subie par ceux-là mêmes qui la commettent.

Alors de quoi y a-t-il expression quand nous parlons de « violence » ? Quels sont les sens et les acceptions du terme  et comment l’appréhender ?

Intervenants : Michaël FOESSEL - Gérard HADDAD 


14h30 : MOTS QUI ENFERMENT, MOTS QUI TUENT

« Il y a des mots aussi meurtriers qu'une chambre à gaz » écrit Simone de Beauvoir pour expliquer son refus de soutenir le recours en grâce de Brasillach, condamné à mort et exécuté en 1945. Peut-on tout dire ? Et à quel prix ?

D’autant que la simplification du langage de plus en plus importante, alimentée par des réseaux sociaux où l’expression est limitée, favorise et encourage l’usage d’insultes, d’anathèmes et le cloisonnement binaire de la pensée du contradicteur. Lorsqu’il s’agit de s’adresser sereinement et explicitement à un interlocuteur, avec lequel on ne partage pas la même appartenance, les mêmes convictions ou les mêmes croyances, un vocabulaire exsangue ne donne aucune chance de relever le défi d’une explication sereine.

Quelles sont alors les conséquences réelles sur le vivre-ensemble de l’usage de ces mots qui, souvent, enferment et réduisent à néant la contradiction ?

Intervenants : Fabrice HUMBERT - Gisèle SAPIRO


16h : L’ÉCRIVAIN FACE À LA VIOLENCE DU MONDE

"Le rôle de l’écrivain ne se sépare pas de devoirs difficiles. (…) Par définition, il ne peut se mettre aujourd’hui au service de ceux qui font l’Histoire : il est au service de ceux qui la subissent. Ou sinon, le voici seul et privé de son art. Toutes les armées de la tyrannie, avec leurs millions d’hommes, ne l’enlèveront pas à la solitude, même et surtout s’il consent à prendre leur pas.

Mais le silence d’un prisonnier inconnu, abandonné aux humiliations à l’autre bout du Monde, suffit à retirer l’écrivain de l’exil, chaque fois du moins, qu’il parvient, au milieu des privilèges de la liberté, à ne pas oublier ce silence, et à le relayer pour le faire retentir par les moyens de l’Art". 


Discours de réception du Prix Nobel par Albert Camus, 1957 Regards croisés sur la noirceur du monde et la capacité de la littérature et des écrivains à s’en saisir pour mieux l’éclairer.

Intervenants : Laure GOURAIGE - Fabrice HUMBERT - Laurent MAUVIGNIER - Frédéric PAULIN


17h30 : COMMENT DES HOMMES ORDINAIRES DEVIENNENT DES « MONSTRES »

Assassinats, terrorisme, infanticides … Pourquoi les actes les plus barbares sont-ils si souvent commis par les hommes les plus ordinaires ?

Un mari, une mère, un voisin respectable, un jeune homme discret. Ni déterminisme social ni trouble psychiatrique ne sauraient valablement tout expliquer. Il faut, au contraire, traiter des raisons individuelles qui conduisent progressivement à devenir déraisonnable. Quels sont alors les mécanismes psychiques à l'oeuvre pour que leur pensée se vide et que plus rien ne les retienne ?

Quelles barrières émotionnelles et morales sont un temps franchies pour que surgisse l'impensable ?

Intervenants : Roland GORI - Gilles KEPEL - Daniel ZAGURY

 

DIMANCHE 21 NOVEMBRE

 

Salle 1


11h : FAUT-IL CRAINDRE LA CANCEL CULTURE ?

Déboulonnage de statues, livres renommés, oeuvres réinterprétées à la lumière de la modernité, artistes boycottés etc. La « cancel culture » propose d'effacer purement et simplement du paysage des personnalités soupçonnées d'avoir fauté.

Pour les uns, il s’agit d’une pratique vertueuse, signe d’une prise de conscience face aux systèmes d’oppressions ancestraux.

Pour les autres, elle est une nouvelle forme d'ordre moral, une dérive extrême consistant à investir l’espace public pour qu’il se fasse à la fois arbitre et bourreau.

La « cancel culture » signe-t-elle l’assignation à résidence identitaire, le confinement de la pensée et la destruction de la nuance et des zones grises ?

Ou au contraire, est-elle une sédition salvatrice destinée avant tout à traiter les problèmes de pouvoirs, à rééquilibrer les forces et à valoriser les victimes des systèmes d’oppression ?

Intervenants : Olivier BEAUD - Anne-Laure BUFFET - Xavier GORCE - Gisèle SAPIRO


13h : COMMENT SORTIR DES VIOLENCES POLICIÈRES ?

Des voix de plus en plus nombreuses de la société française expriment leur indignation voire leur consternation devant la recrudescence des violences policières. D’autres considèrent que l’expression elle-même, subodorant une dérive systémique plutôt que des écarts individuels, est impropre.

Comment en est-on arrivé là ? Alors que notre pays s’enorgueillissait d’être exemplaire en matière de maintien de l’ordre, il se retrouve en queue de peloton des pays européens.

D’où l’urgence de reprendre cette histoire récente et se demander comment sortir de ce fléau qui fait monter la pression sociale, menace le droit de manifester, salit l’institution policière et abîme l’image de notre pays.

Intervenants : David DUFRESNE - Christophe KORELL 

Cette discussion sera suivie à 17h d'une projection du film de David Dufresne "Un pays qui se tient sage", en sa compagnie, au Cinéma Bel-Air, 31 rue Fénélon à Mulhouse.


14h30 : GUÉRIR DU RESSENTIMENT

La philosophie politique et la psychanalyse ont en partage un problème essentiel à la vie des hommes et des sociétés, ce mécontentement sourd qui gangrène leur existence.

Certes, l'objet de l'analyse reste la quête des origines, la compréhension de l'être intime, de ses manquements, de ses troubles et de ses désirs.

Seulement il existe ce moment où savoir ne suffit pas à guérir, à calmer, à apaiser. Pour cela, il faut dépasser la peine, la colère, le deuil, le renoncement et, de façon plus exemplaire, le ressentiment, cette amertume qui peut avoir notre peau alors même que nous pourrions découvrir son goût subtil et libérateur.


L'aventure démocratique propose elle aussi la confrontation avec la rumination victimaire. La question du bon gouvernement peut s'effacer devant celle-ci : que faire, à quelque niveau que ce soit, institutionnel ou non, pour que cette entité démocratique sache endiguer la pulsion ressentimiste, la seule à pouvoir menacer sa durabilité ? Nous voilà, individus et Etat de droit, devant un même défi : diagnostiquer le ressentiment, sa force sombre, et résister à la tentation d'en faire le moteur des histoires individuelles et collectives.

Intervenante : Cynthia FLEURY


16h : LES VIOLENCES ÉCONOMIQUES ET SOCIALES SONT-ELLES LA MATRICE DE TOUTES LES AUTRES ?

Il est d’usage, bien souvent et à juste titre, de se scandaliser de la violence physique, sexuelle et matérielle, visible et spectaculaire, qui blesse, handicape ou tue, tout en minimisant l’impact des inégalités économiques et des injustices sociales dans l’émergence des crimes et délits et les dégâts considérables qu’elles provoquent chez les individus et au coeur des sociétés.

Doit-on alors considérer la violence comme naturellement consubstantielle non seulement à l’humanité mais aussi la vie ou doit-on parler de matrices de violences invisibles qui entraîneraient toutes les autres ?

Intervenants : Ludivine BANTIGNY - François BOULO


17h30 : SANS LA LIBERTÉ

L’esprit du temps a changé : alors que les Français sont égaux et jouissent en principe d’une liberté de conscience, il s’installe un désintérêt croissant des citoyens face à la disparition insidieuse de l’Etat de droit. Entre manifestations réprimées des gilets jaunes et « loi Avia » contre les contenus haineux sur Internet, les mesures d’exception instaurant des systèmes répressifs dans le but de réprimer des menaces se banalisent dans une entreprise sécuritaire à laquelle semble adhérer une majorité de Français.

Mais l’aspiration à la sécurité est-elle véritablement incompatible avec le principe de liberté ?

Faut-il nécessairement privilégier l’une au détriment de l’autre ?

Intervenant : François SUREAU


Salle 2


11h30 : LE SENS DE LA GAUCHE

La gauche française traverse une crise multidimensionnelle, peinant à réaliser l’union électorale et fracturée par des dissensions profondes quant aux valeurs même qu’elle est supposée défendre en 2021. Cette division est symptomatique d’une agora politique soumise à des oppositions et des affrontements de plus en plus clivés et violents. Justice sociale, égalité, laïcité, autant de concepts supposés rassembler ceux qui s’en veulent les défenseurs, et pourtant, ce sont plus que jamais « deux gauches irréconciliables qui semblent cohabiter, s’accusant tantôt de faire le jeu de l’islam politique, tantôt de la droite nationaliste.

Comment expliquer ce paradoxe, symbole d’oppositions politiques de plus en plus brutales ?

Intervenants : Jean-Yves CAMUS - Amine EL KHATMI


13h30 : LE GOÛT DES FAITS-DIVERS

Que nous racontent les faits divers ?

Pourquoi certains crimes nous marquent-ils plus que d’autres ? De l’affaire Grégory au feuilleton Dupont de Ligonnès, de Jonathann Daval au tueur du Zodiac, sans oublier l’incontournable Jack l’Éventreur, l’opinion publique, la presse, la télévision, le cinéma et désormais les séries télévisées se passionnent pour ces drames humains, devenus le miroir des travers et des tourments de la condition humaine, suscitant autant la fascination que la répulsion.

Comment expliquer cet attachement morbide et cet intérêt souvent honteux ?

Intervenants : Laurence LACOUR - Thierry MOSER


15h : VIOLENCE CONTRE LES FEMMES : FAIRE FACE

Le terme est désormais aussi fréquent dans les médias et parmi les politiques que les drames se succèdent : un féminicide est commis tous les deux jours et demi en moyenne en France. Désignant le meurtre d'une femme parce qu'elle est une femme, il n’est pas entré dans le droit, mais son usage familier rappelle que nous cohabitons quotidiennement avec des violences sexistes, qu’il s’agisse de la forme la plus extrême de ces violences ou d’autres, moins connues ou médiatisées, comme les violences économiques (pressions financières par le conjoint, inégalités salariales etc.) ou la construction d’une société indexée au confort quotidien des hommes.

Et si les violences faites aux femmes sont un fléau planétaire qui n’épargne aucune société, force est de constater que certains pays se donnent plus les moyens que d’autres de tenter d’y mettre fin. 

Comment lutter, à l’échelle individuelle comme à l’échelle collective, contre les violences conjugales et sexistes, comment s’en protéger, et comment permettre une meilleure prise en charge des victimes et favoriser leur écoute ?

Intervenantes : Laure GOURAIGE - Marie PORTOLANO - Emanouela TODOROVA


16h30 : COVID-19 ET DÉTRESSES PSYCHOLOGIQUES

La pandémie vécue depuis un an et demi n’a pas fini de faire des dégâts. Confinement, déconfinement, couvre-feu, port du masque, la pandémie a profondément troublé la population. Anxiété, solitude, décompensations… Au-delà de la maladie elle-même avec laquelle nous apprenons à composer, la santé psychique d’adultes, mais aussi de nombreux enfants, s’est fortement dégradée. A cela s’ajoutent les failles d’un système qui sombrait dans l’inhumanité lorsqu’il s’est agit d’interdire aux familles l’adieu à leurs proches disparus.

Comment gérer les conséquences psychologiques de cette crise inédite et quels enseignements peut-elle nous apporter à l’avenir ?

Intervenante : Stéphanie BATAILLE


18h : LES RÉSEAUX SOCIAUX SONT-ILS DANGEREUX POUR LA DÉMOCRATIE ?

Contrôle des géants du numérique décidant de qui est autorisé à parler, prolifération de fake news, théories complotistes et autres romans noirs pour crédules, cloisonnement et simplification du débat public en bulles idéologiques etc.

Si au départ, les réseaux sociaux ont constitué un nouveau mode d’expression notamment pour les groupes et les populations vulnérables ou invisibilisés, ils muent désormais en une foire à l’indignation où chacun s’enferme dans ses convictions, se limitant au dialogue avec celui qui nous ressemble.

Twitter, Facebook, Snapchat deviennent le centre du monde et ses utilisateurs, son nombril, au détriment de tout ce qui se passe ailleurs. Au point de représenter une véritable menace pour le démocratie ?

Intervenants : à venir

 

PORTRAIT DES INTERVENANTS :


Tristane BANON : Journaliste, Tristane Banon a collaboré avec différents journaux (« Paris Match », « Le Figaro » et « Atlantico ») ainsi qu’à des émissions sur France Inter (« Les affranchis », « Microfictions ») ou dans « Ça balance à Paris » (Paris Première), mais se révèle également en tant que romancière, publiant notamment « Noir délire », « J’ai oublié de la tuer » ou « Prendre un papa par la main ».


Ludivine BANTIGNY : Ludivine Bantigny est historienne, maîtresse de conférences à l'université de Rouen. Elle travaille sur l'histoire des mouvements sociaux et des engagements politiques. Parmi ses publications figurent l'ouvrage de référence "1968, de grands soirs en petits matins".


Stéphanie BATAILLE : Comédienne et metteuse en scène (notamment d’Alex Vizorek) passée par la Comédie-Française, directrice déléguée du Théâtre Antoine depuis 2011, membre du jury de l’émission télévisée « On n’demande qu’à en rire » de Laurent Ruquier en 2014, Stéphanie Bataille s’élève depuis plusieurs mois contre l’inhumanité du système hospitalier suite à la disparition de son père, le comédien Etienne Draber, des suites de la Covid-19.

Olivier BEAUD : Juriste et universitaire, Olivier Beaud est l’auteur de plusieurs ouvrages ainsi que d’un grand nombre d’articles portant sur la théorie générale de l’État, la pensée juridique et le droit constitutionnel, il mène des réflexions sur la notion de liberté académique et enquête sur les menaces qui la visent, résultant de la lutte contre le terrorisme, de l'utilisation abusive d'internet, ou encore de la promotion des revendications identitaires.

François BOULO : François Boulo est avocat au barreau de Rouen. En tant que porte-parole des Gilets jaunes, il a défendu leurs revendications devant les médias. Il poursuit aujourd'hui son engagement en apportant sa pierre à l'édifice de l'émancipation politique.

Dominique BOURG : Philosophe et professeur honoraire à l’université de Lausanne, Dominique Bourg est spécialiste des questions environnementales, notamment sur les sujets d’éthique et de développement durable, président jusqu’en 2018 du conseil scientifique de la Fondation Nicolas-Hulot pour la Nature et l’Homme.

Anne-Laure BUFFET : Anne-Laure Buffet est thérapeute, conférencière et formatrice spécialisée dans l'accompagnement de personnes victimes de violences psychologiques, fondatrice de l’association Contre les violences psychologiques. Elle est l'auteure de plusieurs livres consacrés à ces thématiques, parmi lesquels « Mères qui blessent » et « Les prisons familiales ».

Jean-Yves CAMUS : Jean-Yves Camus dirige depuis 2014 l'Observatoire des radicalités politiques de la Fondation Jean-Jaurès et est chercheur associé à l’IRIS. Il est le plus éminent spécialiste français de l’extrême-droite et s’intéresse également aux groupes radicaux islamistes. En novembre 2015, il publie avec Nicolas Lebourg l’ouvrage de référence sur « Les Droites extrêmes en Europe ».

David DUFRESNE : Journaliste passé par le milieu rock et de nombreux médias (« Best », « Libération », « I-Télé », « Médiapart »), David Dufresne s’intéresse très jeune aux questions liées à la police et aux libertés publiques. Auteur de plusieurs livres, il réalise également de nombreux documentaires parmi lesquels « Un pays qui se tient sage », sorti au cinéma en 2020 et nommé aux Césars dans la catégorie « meilleur documentaire ».

Vincent DULUC : Journaliste sportif et romancier, Vincent Duluc rejoint le quotidien « L’Équipe » dès 1995 dont il est aujourd’hui la plume la plus célèbre. Il participe également à de nombreuses émissions de débats sur le football parmi lesquelles « On refait le match » ou « L’Équipe du soir ». Il publie plusieurs romans très personnels articulés autour du football (dont un portrait de George Best) ou du cinéma (« Carole et Clark »). Depuis octobre 2021, il est président de l’Union des Journalistes de Sport de France (UJSF).

Amine EL KHATMI : Conseiller municipal et communautaire à Avignon de 2014 à 2020 et longtemps membre du Parti Socialiste, Amine El Khatmi est président du Printemps républicain depuis 2017. Fondée en mars 2016, l'association regroupe des intellectuels, des élus et des citoyens qui entendent défendre la laïcité, la nation et l'universalisme.

Gilles FAVAREL-GARRIGUES : Gilles Favarel-Garrigues est directeur de recherches aux CNRS. Il travaille sur les questions de déviance, de police et de justice à partir d'enquêtes menées principalement en Russie.

Cynthia FLEURY : Cynthia Fleury, philosophe et psychanalyste, est professeure titulaire de la chaire « Humanités et Santé » au Conservatoire national des arts et métiers et de la chaire de « Philosophie à l’Hôpital », du GHU Paris Psychiatrie et Neurosciences, également chroniqueuse dans de nombreux quotidiens et hebdomadaires, dans lesquelles elle poursuit ses travaux autour de l'individuation et de l'Etat de droit, de la religion, de la résilience, de la politique, de la psychanalyse ou de l’imagination.

Michaël FOESSEL : Philosophe spécialisé sur le sens et les risques de l'expérience démocratique et sur le cosmopolitisme, Michaël Foessel publie notamment en 2019 un remarqué « Récidive », ouvrage dans lequel il fait une analyse comparative de la situation contemporaine de la France avec celle de 1938, considérant que l’État de droit est similairement affaibli.

Laurent GAYER : Laurent Gayer est chargé de recherche au CNRS. Spécialiste du sous-continent indien, il s'intéresse plus particulièrement aux dynamiques urbaines et aux mobilisations violentes en Inde et au Pakistan.

François GEMENNE : François Gemenne enseigne les politiques du climat et des migrations dans différentes universités, notamment à Sciences Po et à Bruxelles. Chercheur du FNRS à l'Université de Liège, il y dirige l'Observatoire Hugo, un centre de recherche sur l'environnement et les migrations.

Xavier GORCE : Xavier Gorce est dessinateur de presse indépendant depuis 1986, rendu célèbre par ses fameux « Indégivrables », des manchots qui traitent au quotidien de l’actualité, d’abord publiés sur lemonde.fr, qu'il a quitté en janvier 2021 suite à un dessin polémique, et désormais dans « Le Point ».

Roland GORI : Psychanalyste, professeur honoraire de psychopathologie à Aix-Marseille-Université, Roland Gori est l’initiateur, en décembre 2008, de l’Appel des Appels qui invitait les professionnels du soin, de la justice, de l'enseignement ou de la culture à se rassembler, échanger pour réagir et s'opposer aux logiques de normalisation et d'évaluation dans ces domaines.

Laure GOURAIGE : Diplômée de philosophie, Laure Gouraige a soutenu un mémoire sur le philosophe et théologien anglais du moyen-âge Guillaume d’Ockham. Elle compose en outre des textes pour La Galerie du spectacle, un « magazine du théâtre et du livre ». En 2020,  elle publie un remarquable premier roman sur l’emprise et la violence par l’exigence, « La Fille du père ».

Gérard HADDAD : Ingénieur agronome, mais aussi médecin psychiatre, psychanalyste, essayiste et traducteur (hébreu), il est notamment l’auteur de l’un des rares témoignages relatant une psychanalyse avec Jacques Lacan (« Le jour où Lacan m’a adopté » (2002).

Cédric HERROU : Agriculteur originaire de la région niçoise, Cédric Herrou commence, en 2016, à venir en aide à des milliers d'exilés franchissant la frontière franco-italienne, à quelques kilomètres de chez lui, transformant sa ferme en un lieu d'accueil et d'accès à la demande d'asile. Son combat, largement médiatisé, lui a valu quantité d'arrestations et de procès, redonnant une actualité à la question du « délit de solidarité ». Il a créé en juillet 2019 la communauté Emmaüs Roya, première communauté paysanne du mouvement Emmaüs.

Fabrice HUMBERT : S’il enseigne la littérature, Fabrice Humbert est surtout connu pour ses romans parmi lesquels une trilogie autour de la violence, conclue en 2012 avec « Avant la chute » mais dont le titre majeur reste « L’origine de la violence » (2009), un livre à caractère autofictionnel qui raconte l'histoire d'un professeur de lycée qui visite le camp de concentration de Buchenwald avec ses élèves et croit reconnaître son père dans la photo d'un détenu, et qui fut couronné de nombreux prix et adapté au cinéma par Elie Chouraqui.

Gilles KEPEL : Gilles Kepel, professeur à l'université Paris Sciences et Lettres, dirige la chaire Moyen-Orient Méditerranée à l'Ecole normale supérieure et s’est imposé comme l’un des spécialistes reconnus à l’international de l’islam politique. Il est également professore aggregato à l'Université de la Suisse italienne, et enseigne à Sciences Po (Paris et Menton).

Christophe KORELL : Christophe Korell est entré dans la police en 1996 et a rejoint, fin 2009, le groupe « Enquêtes Générales » chargé des affaires de criminalité organisée, traitant principalement les enquêtes liées aux bijouteries (vols, braquages). Après vingt ans de "maison", dont quinze de police judiciaire, il est désormais détaché au ministère de la Justice et préside l'association Agora des citoyens, de la police et de la justice.

Camille KOUCHNER : Avocate et maître de conférences en droit privé, Camille Kouchner publie en janvier 2021 son premier livre, « La Familia Grande », consacré à l’inceste et à l’emprise, ainsi qu’à l’omerta qui entoure très souvent ces crimes, se confiant sur son histoire personnelle et les abus sexuels dont son frère jumeau fut victime par leur beau-père durant leur adolescence.

Laurence LACOUR : Correspondante d’Europe 1 dans l’Est de la France en 1984, Laurence Lacour a couvert « l’affaire Grégory » au jour le jour. Hantée par ce qu’elle a vu, elle quitte son métier et décide d’écrire « Le bûcher des innocents », une enquête longue de dix ans et devenue le livre incontournable sur l’affaire autant que sur le métier de journaliste. Considérée comme une référence en matière de déontologie, elle enseigne ainsi depuis 1993 l’éthique dans les écoles de journalisme, de police, de gendarmerie, de magistrats, et même à l’ENA.

Thomas LEPELTIER : S’inscrivant dans la pensée antispéciste, Thomas Lepeltier, docteur en astrophysique, est un essayiste spécialisé en histoire et philosophie des sciences ainsi qu'en éthique animale.

Richard MALKA : Avocat, Richard Malka est intervenu dans de nombreux procès et débats de société emblématiques de l’époque, en lien avec la liberté d’expression, le droit au blasphème et la laïcité. Il assure notamment la défense de l’hebdomadaire satirique « Charlie Hebdo » ou de la jeune adolescente Mila. Il est l’auteur de plusieurs livres consacrés aux combats qu’il mène depuis de nombreuses années, mais également romancier et scénariste de bandes dessinées.

Laurent MAUVIGNIER : Romancier, il se prend de passion pour l’écriture alors qu’il est hospitalisé à l’âge de huit ans. En recevant un exemplaire de « Un bon petit diable » de la Comtesse de Ségur, il mesure combien il est possible d’échapper au réel en s’identifiant à un personnage en mouvement alors qu’on est soi-même immobilisé. Il travaille depuis à l’élaboration d’une œuvre dont le roman est le pivot, signant quelques-uns des romans contemporains les plus remarquables, mais qui cherche aussi vers le cinéma et le théâtre, et dans laquelle la question de la violence a une importance toute particulière.

Thierry MOSER : Maître Thierry Moser, avocat, a exercé durant toute sa carrière à Mulhouse, sa ville natale. Spécialisé en droit pénal, il est intervenu dès 1985 et jusqu'à ce jour pour les époux Christine et Jean-Marie Villemin et a occupé comme partie civile dans différents procès qui ont retenu l'attention du public dont les procédures dirigées contre Pierre Bodein, Michel Fourniret et Francis Heaulme.

Frédéric PAULIN : Frédéric Paulin écrit des romans noirs depuis presque dix ans. Il utilise la récente Histoire comme une matière première dont le travail peut faire surgir des vérités parfois cachées ou falsifiées par le discours officiel. Ses héros sont bien souvent plus corrompus ou faillibles que les mauvais garçons qu'ils sont censés neutraliser, mais ils ne sont que les témoins d'un monde où les frontières ne seront jamais plus parfaitement lisibles.

Marie PORTOLANO : Journaliste et présentatrice de télévision, Marie Portolano participe de 2014 à 2018 au « Canal Football Club » sur Canal + avant de prendre les rênes de l’émission « Canal Sports Club » jusqu’à mars 2021. À la même période, son documentaire « Je ne suis pas une salope, je suis journaliste » fait sensation en brisant le tabou du sexisme dans le journalisme sportif. Elle anime, depuis la rentrée 2021, « Le meilleur pâtissier » sur M6.

Daniel RIOLO : Revendiquant la légitimité du journalisme d’opinion en matière de football, Daniel Riolo, journaliste sportif depuis une vingtaine d’années, s’est imposée comme l’une des voix les plus singulières et engagées du foot français, n’hésitant pas à faire de ce dernier un objet sociologique majeur et à s’opposer vivement à plusieurs de ses confrères. C’est dans « L’After Foot » diffusée chaque soir sur RMC depuis 2006, où il officie aux côtés de son compère Gilbert Brisbois, qu’il s’est fait connaître du grand public. Il a depuis publié plusieurs ouvrages consacrés au sport français et au football parmi lesquels « Autopsie du sport français » et « Cher football français ».

Catherine ROBERT : Catherine Robert est professeure de lettres et de théâtre. Elle a écrit des textes mêlant pièces classiques et créations originales, ainsi que deux contes musicaux (« L'Enfant et la Terre à mystères » et « Rouge-Gorge »), étudiés dans plusieurs conservatoires de musique. Au printemps 2021, elle publie son premier roman, « La Caresse du loup », un conte noir pour les adultes qui veulent croire en leur revanche.

Gisèle SAPIRO : Gisèle Sapiro est directrice de recherche au CNRS et directrice d'études à l'EHESS, spécialiste de l'engagement des intellectuels, des rapports entre littérature et politique, et de la circulation internationale des oeuvres et des idées. Ses travaux s’inscrivent dans la continuité de l’oeuvre de Pierre Bourdieu, prenant la direction du dictionnaire international consacré au sociologue (600 notices et 126 contributeurs) et publié fin 2020.

Martine STORTI : Martine Storti est journaliste (passée notamment par « Libération »), militante féministe et ancienne inspectrice générale de l'Education nationale. Elle questionne autant ce qui se donne pour des radicalités (intersectionnalité, décolonialité, afro-féminisme), que l'instrumentalisation du féminisme dans une perspective identitaire, nationaliste et raciste.

François SUREAU : François Sureau est haut-fonctionnaire, avocat et écrivain. Auteur de nombreux romans, essais et recueils de poèmes et de nouvelles, il s'est engagé depuis plusieurs années pour la défense des libertés publiques et contre l’état d’urgence. En octobre 2020, il est élu à l’Académie Française au fauteuil de Max Gallo.

Emanouela TODOROVA : Emanouela Todorova milite activement pour l'égalité des genres et la place de la femme dans la société. Le 10 juillet 2020, après avoir été une nouvelle fois victime de harcèlement de rue, elle crée le compte Instagram @disbonjoursalepute sur lequel elle recense les témoignages de victimes de propos sexistes et de harcèlement de rue, donnant alors la parole aux victimes.

Daniel ZAGURY : Daniel Zagury est psychiatre des hôpitaux français, spécialiste de psychopathologie et de psychiatrie légale, également chef de service et expert auprès de la Cour d’appel de Paris. Son expertise est mondialement reconnue et il fut ainsi appelé à témoigner dans de multiples procès pour d’importantes affaires criminelles (Guy Georges, Michel Fourniret, Patrice Alègre, les génocidaires rwandais, l’affaire Sarah Halimi etc.).

Donnez à lire ! 47°Nord s'associe au Secours Populaire

Vendredi 15 octobre 2021

 

La librairie 47°Nord est heureuse et fière de s'associer à l'initiative "Donnez à lire" lancée conjointement par le Secours populaire et le Syndicat de la Librairie Française.


Du 16 octobre au 20 novembre 2021 inclus, le Syndicat de la Librairie Française invite chacun et chacune à ajouter un livre jeunesse à ses achats dans notre librairie.

Ce livre sera offert à un enfant accompagné toute l'année par le Secours populaire et par son mouvement copain du Monde, dans le cadre de l'opération « Donnez à lire ».


L'objectif est de permettre aux enfants et adolescents qui ont un accès limité au livre et n'en possèdent pas eux-mêmes de goûter à cette activité simple et essentielle qu'est la lecture par le biais d'un livre neuf, choisi dans un esprit de transmission.


Cette année, François Busnel est le parrain de cette belle opération.


Nous nous tenons à votre disposition pour tout supplément d'information nécessaire.


Merci d'avance pour votre participation à cette initiative !

Donnez à lire ! 47°Nord s'associe au Secours Populaire

Report de la conférence-rencontre programmée avec Stéphanie Bataille

Mardi 5 octobre 2021


Pour des raisons indépendantes de notre volonté, nous sommes contraints de reporter la venue de Stéphanie Bataille initialement programmée le mercredi 6 octobre.


Nous faisons le nécessaire pour vous proposer, bientôt, une nouvelle date.


Merci de votre compréhension.

Report de la conférence-rencontre programmée avec Stéphanie Bataille

Découvrez notre nouveau rendez-vous : les rencontres épicées !

Découvrez notre nouveau rendez-vous : les rencontres épicées !

Lundi 27 septembre 2021 

 

Nous avons le grand plaisir de vous annoncer la mise en place des "rencontres épicées", un nouveau cycle de rencontres organisé en partenariat avec l'association EPICES de Mulhouse.


Nous vous proposerons ainsi régulièrement des échanges entre diverses personnalités du monde de la gastronomie, articulés autour de thématiques ayant trait à la cuisine, à son histoire, à sa culture, à sa philosophie, à son immense diversité.


Nous vous donnons ainsi rendez-vous pour le premier échange exceptionnel qui réunira, sur le Campus Fonderie-UHA le 11 octobre prochain à 19h30, Isabelle Haeberlin (créatrice de l'association en 2009) et Carlo Petrini, figure majeure de la gastronomie à l'international.


Cet événement sera suivi d'un buffet mis à disposition par nos amis de Mamma Mozza.


Plus d'informations : https://47degresnord.fr/405-agenda-en-cours-carlo-petrini---isabelle-haeberlin.html

Annulation de la venue de Serge Marquis

Annulation de la venue de Serge Marquis

Mardi 21 septembre 2021

 

Nous apprenons avec regret l'annulation de la venue de Serge Marquis, prévue le 8 octobre, pour des raisons indépendantes de notre volonté.

Nous ne pourrons malheureusement proposer aucune date de report pour le moment.


Nous vous prions de nous excuser pour ce changement de programme.

Raphaël Glucksmann de retour chez 47°Nord !

Raphaël Glucksmann de retour chez 47°Nord !

Trois ans après sa première visite à l'occasion d'une conférence-rencontre inoubliable, Raphaël Glucksmann, essayiste et député européen, fera un nouveau crochet par Mulhouse pour nous présenter son nouveau livre, "Lettre à la génération qui va tout changer" (éditions Allary) le jeudi 21 octobre prochain.


Une rencontre exceptionnelle qui aura lieu à Motoco.


Les inscriptions seront ouvertes à partir du 1er octobre.

Plus d'informations : https://47degresnord.fr/395-agenda-en-cours-raphael-glucksmann.html


S'offrir le livre : https://47degresnord.fr/87211-philosophie-lettre-a-la-generation-qui-va.html

 

47°Nord est partenaire de La Filature, Scène Nationale : demandez le programme !

47°Nord est partenaire de La Filature, Scène Nationale : demandez le programme !

Mercredi 8 septembre 2021

 

47°Nord est très heureuse de s'associer, pour cette nouvelle saison, à La Filature, Scène Nationale, et aux différents projets menés tout au long de l'année par ce haut-lieu de la culture à Mulhouse.


Pour découvrir l'acte I de la programmation 2021-2022, nous vous proposons de venir à la rencontre de l'équipe de La Filature les samedis 11 et 25 septembre de 9h30 à 12h directement à la librairie !

Laurence, Anne-Sophie, Edwige et Elena seront à la librairie pour répondre à vos questions et échanger avec vous sur le programme de la Scène nationale.


Danse, théâtre, cirque, musique, ciné-concert, performances, expositions, rencontres, visites guidées... il y en a pour tous les goûts !


La saison 21-22 débutera les 14 et 15 septembre au Théâtre de la Sinne avec le magnifique spectacle « A Quiet Evening of Dance » de William Forsythe, un des plus grands chorégraphes de sa génération.


Programme complet et billetterie en ligne : bit.ly/3l4watL


Inscription à la newsletter : bit.ly/3DW0P5d

47°Nord est ainsi heureuse de s'associer au cycle de rencontres «Société en chantier» qui vise à décrypter et comprendre les idées nouvelles qui émergent dans le débat public.


Samedi 25 septembre à 15h aura lieu une table ronde au sujet de l'écoféminisme, thématique que nous avions déjà abordé lors du Forum Latitude il y a deux ans.


Plus d'infos et inscriptions en ligne : bit.ly/3l5gZR5


Et vous pouvez d'ores et déjà retrouver à la librairie de nombreux ouvrages compilés pour vous afin de mieux saisir cette problématique.

Les rencontres de 47°Nord soumises au pass sanitaire

Lundi 9 août 2021 

 

Par décision préfectorale, nos rencontres ne seront accessibles jusqu'à nouvel ordre qu'aux personnes disposant d'un pass sanitaire, soit :
- le schéma vaccinal complet et un délai de sept jours après la seconde injection (à l'exception du vaccin Johnson et Johnson, valable 28 jours après l'injection unique)
- un certificat de test négatif (RT-PCR, antigénique ou auto-test sous supervision médicale) de moins de 72 heures
- un certificat de rétablissement de la Covid-19 datant d'au moins 11 jours et de moins de 6 mois


L'accès au magasin pour les achats ou la déambulation n'est bien sûr pas soumis à cette contrainte.


Nous vous remercions pour votre compréhension.

Les rencontres de 47°Nord soumises au pass sanitaire

Reprise des rencontres : découvrez le programme de rentrée 2021

Reprise des rencontres : découvrez le programme de rentrée 2021

Reprise des rencontres : Jean Hegland, Christine Angot, Eva Bettan, Serge Marquis ... demandez le programme !


Deux romancières de premier plan pour inaugurer cette nouvelle saison, l'une française, l'autre venue des États-Unis, l'auteur du best-seller "On est foutu, on pense trop !", quelques figures locales, à l'image de Brice Lefaux, directeur du Parc zoologique et Botanique de Mulhouse qui viendra nous présenter son livre en exclusivité, une célèbre intervenante de l'émission "Le Masque et la Plume" qui nous parlera cuisine et des émotions qu'elle suscite, le témoignage bouleversant de la comédienne Stéphanie Bataille ...


Et beaucoup d'autres choses pour échanger, partager, s'émouvoir, rire, réfléchir ensemble ...


Le programme complet de cette rentrée est à retrouver dans notre agenda : https://47degresnord.fr/4-l-agenda.html

Édouard Philippe et Gilles Boyer en conférence-rencontre exceptionnelle mardi 6 juillet

Dimanche 20 juin 2021

 

Le mardi 6 juillet prochain à partir de 17h, nous aurons le plaisir et l'honneur d'accueillir l'ancien Premier ministre Édouard Philippe et son conseiller, désormais député européen, Gilles Boyer. Tous deux viendront nous présenter leur livre "Impressions et lignes claires" (éditions JC Lattès) à l'occasion d'une conférence-rencontre suivie d'une séance de dédicace. Il sera question de l'art de gouverner, du pouvoir et de ses combats, et de littérature, bien sûr ... Cette soirée événement aura lieu au Conservatoire de Mulhouse, 1 rue de Metz. Pour vous inscrire dès à présent, veuillez suivre ce lien : https://urlz.fr/fWM7

Édouard Philippe et Gilles Boyer en conférence-rencontre exceptionnelle mardi 6 juillet

47°Nord restera ouverte le lundi de Pentecôte

47°Nord restera ouverte le lundi de Pentecôte

Vendredi 21 mai 2021


La librairie 47°Nord, restée ouverte ces dernières semaines, ne modifie rien de ses habitudes malgré les différentes étapes du "déconfinement", celle de ce mercredi et celles à venir :


- Nous serons toujours ouverts du lundi au samedi en continu de 9h à 19h, avec le maintien des règles sanitaires en vigueur

- Vous pourrez continuer à profiter de la boutique virtuelle de notre site internet et des services de livraison à domicile.


Par ailleurs, nous aurons le plaisir de vous accueillir ce lundi 24 mai, lundi de Pentecôte, puisque la librairie restera exceptionnellement ouverte de 10h à 19h.

L'occasion de faire le plein de lectures printanières et de profiter de la réouverture des terrasses.

Report des rencontres et dédicaces programmées en avril

Report des rencontres et dédicaces programmées en avril

Mardi 6 avril 2021

 

Nous sommes au regret, compte tenu des restrictions sanitaires en vigueur depuis ce week-end, de reporter les quelques rencontres prévues dans les futures semaines.

Cette mauvaise nouvelle concerne les conférences programmées avec Marie Pavlenko, Christine Bard et Constance Joly, mais aussi les séances de dédicaces qui devaient se tenir ce vendredi 9 avril avec Valérie Perrin et ce samedi 10 avril avec Jean-Paul Didierlaurent.

Nous savons combien vous étiez nombreux et nombreuses, notamment, à vous réjouir de la venue de Valérie Perrin. C'est pourquoi nous vous proposerons dans les prochaines semaines une visioconférence Zoom en sa compagnie, avant de l'accueillir plus tard dans l'année en chair et en os, quand la situation sanitaire le permettra.

Nous oeuvrons bien évidemment aussi à reprogrammer les autres rencontres mentionnées, dès qu'il nous sera possible de les recevoir.

De très grosses surprises sont à venir pour cette fin de saison. Nous espérons que les mois de mai et juin seront cléments et qu'il nous sera possible de réellement mettre sur pied ces événements que nous vous préparons.

47°Nord restera ouverte malgré les nouvelles mesures sanitaires

Jeudi 1er avril 2021

 

Mulhouse, comme l'ensemble du territoire français, est désormais concernée par les mesures consistant à "freiner sans enfermer", impliquant notamment la fermeture de certains commerces.

Les librairies n'étant plus victimes de ce tri arbitraire des commerces dits "essentiels" et "non essentiels", 47°Nord restera donc ouverte aux horaires définis depuis deux semaines pour vous accueillir en toute sécurité :
- de 9h à 19h du lundi au samedi

Les services "confinement" disponibles depuis octobre restent bien sûr en activité pour vous servir dans les meilleures conditions.

À compter de ce lundi 5 avril, vous pourrez donc nous rendre visite :

- sans attestation pour celles et ceux domiciliés dans un rayon de 10 kilomètres autour de la librairie
- avec attestation pour les autres

Par ailleurs, malgré l'autorisation donnée par la Préfecture du Haut-Rhin aux commerces qui le souhaitent d'ouvrir leurs portes vendredi 2 avril, jour férié en Alsace, 47°Nord sera bien fermée comme prévu, pour être dans les meilleures dispositions pour vous accueillir tout au long de ce semi-confinement. 

Merci pour votre fidélité.

47°Nord restera ouverte malgré les nouvelles mesures sanitaires

Nouveaux horaires adaptés au couvre-feu de 19h

Jeudi 18 mars 2021


À compter du 20 mars, le couvre-feu à Mulhouse comme ailleurs sera repoussé à 19h.

Nous sommes donc heureux de vous annoncer que nos horaires d'ouverture s'allongeront à nouveau dès ce samedi.

Vous pourrez ainsi nous rendre visite

➡ du lundi au samedi de 9h à 19h

Nous avons hâte de vous y retrouver !
Merci de votre fidélité.

Nouveaux horaires adaptés au couvre-feu de 19h

Covid-19, un après : le temps des remerciements

Lundi 15 mars 2021



C'était il y a presque un an, si proche, si loin ...

À Mulhouse, nous savions, peut-être un peu plus qu'ailleurs.

Mais comme tout le monde, nous avons espéré que cette fermeture ne serait qu'une parenthèse de quelques semaines, qu'il suffirait de meubler un peu le quotidien d'activités en tous genres, en attendant que cela passe, en espérant que les vies soient protégées, le coeur et l'esprit en permanence tournés vers l'hôpital et nos soignants pour lesquels rien n'a changé aujourd'hui, ou si peu.

Et puis non, un an. Comme si c'était hier, comme si c'était il y a un million d'années.

Nous avons eu peur, comme tout le monde, peur pour la santé de chacun, avant tout, peur pour les activités des uns et des autres, aussi.

Les librairies auront au final eu le luxe d'être préservées de la grande vague de sacrifices réclamée des acteurs de la Culture. Nous sommes ouverts, prêts à vous accueillir, toujours, plus que jamais fiers et heureux de défendre le livre, le savoir, l'échange, le partage, la culture à une époque où nous sommes collectivement empêches de vivre ces précieux moments de célébration.

Mais si tel est le cas, c'est grâce à vous, grâce à votre mobilisation en faveur des commerces de proximité, grâce à votre soutien sans failles, grâce à la confiance que vous nous accordez depuis ce 16 mars 2020 pour trouver chez nous la nourriture essentielle au bien-être des esprits et des coeurs.

Un an comme un million de jours sans fin, mais comme autant de mercis pour nous avoir transmis la force et l'énergie de rester là, à vos côtés, pour tenter modestement de rendre ces jours moins longs.

MERCI !

Continuez à prendre soin de vous, des vôtres et des autres, et toutes nos amitiés vont à nos amis de la restauration ou du secteur de la culture, désespérément laissés à l'arrêt.

Covid-19, un après : le temps des remerciements

Delphine Wespiser en dédicace le samedi 27 mars

Delphine Wespiser en dédicace le samedi 27 mars

Vendredi 12 mars 2021


C'est avec un immense plaisir que nous recevrons, samedi 27 mars prochain (14h à 17h) à la librairie, Delphine Wespiser à l'occasion de la parution de son livre "Devenir pleinement et sereinement soi" (éditions First), un livre positif et inspirant dans lequel celle qui avait été élue Miss France en 2012 partage avec sa générosité légendaire les clés de son équilibre physique et psychologique.

La situation sanitaire nous contraint à organiser cette séance de dédicaces sur inscriptions, avec la mise en place de six créneaux horaires qui permettront à chacune et chacun de profiter de cette rencontre en toute sécurité. Pour vous inscrire et connaître tous les détails, rendez-vous ci-dessous :

http://www.47-degres-nord.booksdataservices.fr/20210312/729WdCvzzENgQ4xqRtxDgtx3Q4xmWvu_JEmWicUTDwOwuKSCUzyQk112/TEvenement_w.html

 

Mise à jour des horaires d'ouverture pour le couvre-feu de 18h

Pas d'image disponible

Lundi 15 février 2021

 

Jusqu'à présent ouverte de 8h à 18h, la librairie ne sera désormais plus accessible au public qu'à partir de 9h les samedis.

Les horaires des autres jours de la semaine restent inchangés : de 9h à 18h tous les jours.

Merci de votre compréhension.

47°Nord s'associe à La Filature à l'occasion de sa table ronde "Vie et souffrance au travail"

47°Nord s'associe à La Filature à l'occasion de sa table ronde

Dimanche 14 février 2021


Les portes de La Filature restent fermées mais la vie culturelle se poursuit, et nous avons ainsi le plaisir et l'honneur de nous associer à la rencontre "Vie et souffrance au travail" qu'organise la salle de spectacle le samedi 20 février à 20h. Accessible sur inscription via Zoom, cette table-ronde s'inscrit dans le cycle « Société en chantier » de La Filature et fait écho au spectacle Entreprise d'Anne-Laure Liégeois (à découvrir gratuitement en ligne du 16 au 23 février).

Le travail représente un enjeu politique central dans nos sociétés modernes organisées autour de l'économie. Il occupe aussi une place majeure dans la vie des individus, confrontés à des dynamiques contradictoires, entre volonté d'épanouissement et dégradation des conditions professionnelles.

Au programme des discussions :

- Danièle Linhart, sociologue (CNRS), spécialiste de la place du travail dans la société
- Sylvie Morano, psychologue du travail
- Anne-Laure Liégeois, metteuse en scène
Une rencontre modérée par Elena Gärtner, chargée des relations avec les publics de La Filature.

 

Toutes les informations sur le site de La Filature

https://www.lafilature.org/spectacle/table-ronde-le-monde-du-travail/

Inscriptions à l'événement

https://zoom.us/webinar/register/WN_cesuaW35Tr6StNKpMt1KWA?fbclid=IwAR3vugvbyY1vL1rIu1G5fv7ctGCMwuTzx6hdLBH4Zj4fe5jGn8SEYsQM6R8

Et le Prix Mémorable des Librairies Initiales est attribué à ...

Jeudi 11 février 2021

 

Vous le savez sans doute, la librairie 47°Nord fait partie, depuis son ouverture il y a huit ans, de l'association Initiales, groupement de 47 librairies indépendantes réunies autour d'une même passion et d'une même vision du métier.

Chaque année, nous décernons Le prix Mémorable des libraires Initiales destiné à rendre hommage aux oeuvres de fonds plutôt qu'aux nouveautés, auxquelles se consacrent l'ensemble des récompenses littéraires classiques. Cette récompense, à laquelle nous sommes très attachés, salue ainsi la réédition d’un auteur malheureusement oublié, d’un auteur étranger décédé encore jamais traduit en français, ou d’un inédit ou d’une traduction révisée, complète d’un auteur./p>

Et cette année, c'est donc le formidable "Nous avons les mains rouges" de Jean Meckert paru aux Éditions Joëlle Losfeld qui a été primé.

Il devance "Le détour" de Luce d'Eramo (éditions Le Tripode), dans une traduction de l’italien par Corinne Lucas et "La septième croix" d'Anna Seghers (éditions Métailié), dans une traduction de l’allemand par Françoise Toraille.

Nous vous invitons chaleureusement à découvrir ce superbe texte : 

https://47degresnord.fr/26097-litterature-francaise-nous-avons-les-mains-rouges.html

Et le Prix Mémorable des Librairies Initiales est attribué à ...

Les rencontres se poursuivent en virtuel

Les rencontres se poursuivent en virtuel

Mercredi 10 février 2021


Si les soirées couvre-feu vous paraissent parfois un peu longues et monotones, 47°Nord vous propose depuis novembre quelques fenêtres d'évasion, en compagnie d'auteurs et autrices qui vous permettent, l'espace d'une petite heure, de partager un moment d'échanges et de convivialité autour des livres.

Au programme des semaines à venir, les romans coups de poing de Marie Simon et Joy Sorman, la fresque new-yorkaise d'Alexandra Lapierre, une plongée dans notre cerveau avec Camille Reynaud, l'interrogation de notre "normalité" par Mardi Noir et le géant de la bande-dessinée Benoit Peeters qui nous parlera psychanalyse. Le programme complet est à retrouver dans l'onglet agenda :

https://47degresnord.fr/4-l-agenda.html

 

Inventaire de la librairie le lundi 18 janvier matin

Pas d'image disponible

Mercredi 13 janvier 2021

La librairie sera en inventaire le lundi 18 janvier matin et sera donc exceptionnellement fermée au public.

Nous rouvrirons nos portes en début d'après-midi pour vous accueillir dans des conditions normales. 

Merci de votre compréhension.

Nouveaux horaires adaptés au couvre-feu de 18h

Samedi 9 janvier 2021

 

Sans surprise, le Haut-Rhin fait partie de la nouvelle salve de départements soumis au couvre-feu de 18h, nous contraignant à adapter une fois encore nos horaires à la situation sanitaire.

Vous pourrez donc désormais nous rendre visite :

- du lundi au vendredi de 9h à 18h
- le samedi de 8h à 19h

Nouveaux horaires adaptés au couvre-feu de 18h

Toute l'équipe de 47°Nord vous adresse ses meilleurs voeux pour 2021

Vendredi 1er janvier 2021

 

Voici venu le temps de tirer un trait sur 2020, de refermer temporairement cette parenthèse surréaliste qui s'est ouverte dans nos vies au mois de mars dernier. Fallait-il que l'année qui nous débarrasserait de Donald Trump soit constellée de bien d'autres drames pour ne pas être célébrée comme un grand cru. Mulhouse en a payé un lourd tribut. Mais 2020 nous enseigne aussi que même le pire, souvent, peut avoir une fin.

Demain ne sera rien d'autre que le jour d'après, un lendemain comme un autre, et pourtant, nous vivons inlassablement chaque 1er janvier comme un éternel recommencement, le début d'autre chose, l'espoir d'un monde meilleur. 2021 ne doit pas échapper à la règle.

Alors, c'est avec optimisme que nous regardons vers l'avenir mais surtout avec tendresse que nous nous retournons vers les 12 mois qui viennent de s'écouler et qui auront marqué notre histoire collective, celle des populations du monde entier, celle de Mulhouse, celle de la librairie.

Dans l'ombre d'une catastrophe sanitaire inédite pour nos sociétés contemporaines, nous nous souviendrons éternellement de 2020 comme l'année d'une mobilisation sans précédent pour soutenir votre librairie de quartier, d'un acte de résistance aussi spontané que convaincu en faveur du commerce de proximité, de la lecture et des livres. Par centaines, par milliers, au printemps comme lors de ces longues semaines d'hiver, vous nous avez exprimé vos marques de soutien sans failles, symboliques et réelles, qui ne se sont jamais démenties. Vos mots, vos messages de sympathie, vos encouragements, mais aussi vos montagnes de commandes, vos visites ininterrompues, la confiance accordée à nos conseils, n'auront pas simplement permis la survie de la librairie dans ce contexte cruel pour les commerces indépendants, ils ont réchauffé nos coeurs et nous ont convaincus que nous pouvions être utiles, quand le corps se trouve contraint, fragilisé ou malade, à la bonne santé de l'esprit.
Ils nous ont rappelé que si lutter contre les grandes plateformes numériques, Amazon et compagnie était un combat inégal, qui revient à attaquer la grande muraille de Chine armé d'un cure-dent, il n'est pas vain pour autant, renforçant la certitude que le contact humain vaut tous les algorithmes du monde.

Alors à chacun et chacune d'entre vous qui avez contribué à faire vivre 47°Nord alors qu'elle était à terre comme l'ensemble de nos confrères et amis libraires et commerçants, nous adressons ici d'infinis remerciements. Aucun mot ne saurait traduire notre immense gratitude et nous vous transmettons ici autant de MERCIS sincères, chaleureux et amicaux que vous n'êtes à nous suivre et nous soutenir dans nos aventures littéraires.

Place désormais à une nouvelle page que nous espérons écrire en votre compagnie. Puisse-t-elle, pour vous, être paisible, heureuse, sereine, stimulante, enivrante, passionnée et couverte de piles de livres à n'en plus finir.

Il nous faudra désormais vivre sans Mary Higgins Clark, Claire Brétecher, Kirk Douglas, Michael Lonsdale, Albert Uderzo, Luke Rhinehart, Pierre Bénichou, Luis Sepulveda, Marc Fumaroli, Gisèle Halimi, Bernard Stiegler, Nelly Kaplan, Denis Tillinac, David Graeber, Quino, Alain Rey, Piem, Pierre Oster, Jean-Louis Servan-Schreiber, Robert Hossein, John Le Carré, Ruth Klüger, Coralie Delaume, Maj Sjöwall, Valéry Giscard d'Estaing, Carlos Luis Zafon, Jean Daniel, Pierre Guyotat, Clive Cussler, Hubert Mingarelli et tant d'autres qui n'ont jamais pris la plume, célèbres ou anonymes. Toutes et tous, parce qu'ils ont accompagné nos vies, parce qu'ils nous ont émus, amusés, transportés, dérangés, élevés et tout simplement rendus meilleurs, laisseront un grand vide même si leurs écrits sont éternels.

Mais tant de belles choses restent à venir, tant de textes sublimes qui s'écriront, de nouveaux talents qui surgiront, de trésors que nous oeuvreront à vous dénicher et peut-être le roman de votre vie qui se trouvera bientôt sur l'une de nos tables. Et plus que jamais, 47°Nord sera présente pour s'en faire le relais, à travers la lecture et le conseil mais aussi les rencontres et les événements que nous continuerons à mettre sur pied, comme toujours plus de passerelles entre auteurs et lecteurs, permettant l'évasion, l'espace de quelques instants, d'un monde bien souvent anxiogène, comme autant de bulles de respiration entre confinements et couvre-feux qui, malheureusement, continueront sans doute à rythmer notre quotidien quelques mois encore.

L'équipe de la librairie vous souhaite, d'ici là, un excellent réveillon de nouvel an et surtout, une année 2021 riche de petits plaisirs quotidiens comme de grands accomplissements, avec moins d'Olivier Véran et de Jean Castex mais pleine de rencontres sans masques, d'embrassades, de restaurants si remplis de vie qu'on ne s'entendrait pas parler, de bamboche à plus de six personnes, de concerts passés à ne rien voir parce que le mec de devant est trop grand, de cinéma, même de nanars, d'énormément de livres, bien sûr, de tout ce que vous aimez et, surtout, d'une santé à toute épreuve, pour vous et pour vos proches.

Prenez soin de vous, des vôtres et des autres et à très bientôt.

Toute l'équipe de 47°Nord vous adresse ses meilleurs voeux pour 2021

47°Nord vous souhaite de joyeuses fêtes !

47°Nord vous souhaite de joyeuses fêtes !

Jeudi 24 décembre 2020

Toute l'équipe de 47°Nord vous souhaite un bon réveillon et de belles fêtes de Noël !

Le rideau de la librairie restera baissé l'espace de quelques jours, laissant derrière nous un mois de décembre nourri d'une appréhension post-confinement qui fit rapidement place au bonheur de vous retrouver toujours plus nombreux, déterminés à nous accorder votre confiance, nous apporter votre soutien et prouver combien le commerce de proximité en général et la librairie en particulier sont "essentiels".

Pour cela, soyez remerciés du fond du coeur. Malgré cette période étrange, vous avez fait vivre la librairie, la littérature et les livres comme jamais !

Puisse ce réveillon de Noël, tout en distanciations, en masques et en gel hydroalcoolique, vous apporter la légèreté, les sourires, les joies, le partage dont nous avons cruellement manqués tout au long de cette année 2020.

Nous espérons que les livres trouvés chez nous et glissés sous le sapin sauront combler les attentes de vos proches, et que vous serez vous-mêmes satisfaits de ceux que ces derniers pourraient vous offrir !

Nous avons enfin une pensée pour celles et ceux qui seraient seuls ou empêchés, en cette fin d'année si particulière, d'être près des leurs. Rien ne remplacera jamais la présence d'un proche, mais le livre est souvent l'un des meilleurs compagnons de galère et nous espérons que vous trouverez quelque part dans une pile qui traîne un éventuel réconfort.

Bon réveillon à chacun et chacune d'entre vous, prenez soin de vous et des vôtres, et rendez-vous lundi matin 28 décembre à 9h pour la réouverture !

Report de la visioconférence prévue avec Bart Van Loo

Nous sommes au regret de vous annoncer le report de la conférence virtuelle prévue ce jeudi 17 décembre à 18h30 avec Bart Van Loo, autour de son livre "Les Téméraires" (éditions Flammarion).

Nous avons toutefois oeuvré à ce qu'il ne s'agisse que d'un report et non d'une annulation, et nous vous communiquerons donc très bientôt une nouvelle date que nous fixerons au mois de janvier pour la tenue de cet événement.

Nous vous prions de nous excuser pour le désagrément éventuel.

Report de la visioconférence prévue avec Bart Van Loo

Suspension des envois postaux jusqu'à Noël à compter du mardi 15 décembre

Suspension des envois postaux jusqu'à Noël à compter du mardi 15 décembre

Dimanche 13 décembre 2020

 

À compter du lundi 14 décembre, 23h59, nous sommes contraints par pure mesure de prévention de suspendre notre système d'envois postaux pour quelques jours.

La raison est simple : l'immense majorité des commandes concerne désormais des cadeaux de Noël, or nous ne sommes plus en mesure de vous garantir l'arrivée à bon port et dans les délais de vos futurs achats.
En effet, les délais de livraison de La Poste rallongés ces jours ainsi que la nécessité de passer commande auprès des éditeurs puis de vous les expédier ensuite rendent plus qu'aléatoire la possibilité pour vous d'être livrés à temps.

N'hésitez pas à passer commande dans les 24 heures à venir si vous souhaitez profiter de ce service.

Bien sûr, le système de retrait des commandes en magasin ainsi que le clique et collecte restent disponibles et, surtout, le conseil et l'accompagnement directement en boutique pour toutes celles et ceux qui sont en mesure de nous rendre visite !

Pour éviter un afflux trop important de visiteurs les quelques jours avant Noël et gérer au mieux les distanciations, nous invitons celles et ceux qui le peuvent à venir récupérer leur commande dès ce début de semaine, en toute sécurité et pour nous permettre de vous servir le plus efficacement et le plus rapidement possible.

Nous sommes ouverts tous les jours de 9h à 19h et les dimanches de 10h à 19h.

Merci de votre compréhension et à très vite à la librairie !

Ouverture de la librairie les dimanches 13 et 20 décembre de 10h à 19h

Mercredi 9 décembre 2020

 

Jusqu'ici ouverte les dimanches de 14h à 19h depuis le début du mois, 47°Nord jouera les prolongations à partir de ce dimanche 13 décembre en ouvrant ses portes dès 10h pour vous accueillir et vous accompagner dans vos achats de Noël. Il en sera de même le dimanche suivant, 20 décembre.

Au plaisir de vous y retrouver !

Pas d'image disponible

Découvrez nos abonnements cadeaux à offrir à Noël

Découvrez nos abonnements cadeaux à offrir à Noël

A la recherche d'un cadeau de Noël original et personnalisé ? Nous avons la solution idéale : nos abonnements cadeaux !

Si vous souhaitez offrir un livre à un proche mais que vous ne parvenez pas à faire votre choix, ou si vous ne voulez pas vous limiter à un seul ouvrage et avez envie de prolonger le plaisir, alors faites-nous confiance et nous nous occupons de tout avec notre système d'abonnements cadeaux.

Lancés il y a quelques années et rencontrant toujours un beau succès, ils vous permettent d'offrir à l'un de vos proches un livre tous les mois, tous les deux mois, tous les trimestres, et ce pendant six mois, un an, deux ans (tout est à votre guise) et en fonction du budget que vous aurez défini, et de nous faire confiance ensuite pour choisir à chaque fois le meilleur livre en fonction de la personnalité de son destinataire.

Il vous suffit de venir à notre rencontre ou de nous contacter par téléphone (03 89 36 80 00) pour en discuter. Nous sommes à votre disposition : romans, polars, sciences humaines, bande-dessinée, jeunesse, livres d'art, essais, cuisine, vie pratique, nous avons ce qu'il vous faut pour faire plaisir à celles et ceux que vous aimez !

Réouverture de la librairie le samedi 28 novembre à 9h

Mardi 24 novembre 2020

 

Nous avons appris avec joie ce mardi soir l'autorisation donnée aux commerces indépendants de rouvrir leurs portes à compter de ce week-end. C'est donc avec un immense bonheur que nous vous retrouverons dès samedi matin et pour tout le mois de décembre, afin de vous accompagner dans le choix de futures lectures ou vos achats de Noël.

- Réouverture de la librairie le samedi 28 novembre à 9h et jusque 19h

- Ouverture dimanche 29 novembre de 14h à 19h -

Ouverture chaque jour à compter de lundi 30 novembre de 10h à 19h

- Application d'un nouveau protocole sanitaire : le masque reste obligatoire et du gel hydroalcoolique sera disponible à l'entrée du magasin, avec également le maintien du marquage au sol.

- Une règle de 8m² de distanciation s'applique, nous permettant d'accueillir une quinzaine de personnes conjointement dans la librairie.

- L'ensemble des services mis en place pour le confinement sont maintenus :

- Le clique et collecte reste en vigueur pour celles et ceux qui ne souhaitent pas déambuler dans la boutique. Il vous suffira de récupérer vos commandes à l'entrée de la librairie.

- Le service drive reste également en place vous permettant de récupérer vos livres sans sortir de votre voiture en vous garant sur le parking rue du Moulin à l'arrière de la Maison Engelmann.

- Les livraisons à vélo dans tout Mulhouse et en voiture dans les communes alentours sont maintenues, de même que les envois postaux. Attention : les frais de port à 0,01€ pour les envois postaux restent disponibles jusqu'au 1er décembre inclus. Profitez-en !

Nous nous réjouissons de vous retrouver dans la bonne humeur pour échanger et partager autour des tonnes de livres que nous avons à vous proposer ! 

Réouverture de la librairie le samedi 28 novembre à 9h

Les services "confinement" maintenus tout le mois de décembre !

Les services

Mardi 24 novembre 2020

 

Quelle que soit la date de réouverture autorisée pour les petits commerces et, par conséquent, la librairie 47°Nord, nous n'oublions pas que l'épidémie est plus que jamais présente et qu'il nous faut agir et travailler avec responsabilité.

Nous savons que nombre d'entre vous, personnes malades, profils à risque, cas contact ou simplement anxieuses ou dans l'incapacité de sortir de chez elles, n'auront pas l'occasion de venir déambuler dans nos rayons pour composer de nouvelles piles à lire ou effectuer leurs achats de Noël.

C'est pourquoi, quelles que soient les mesures mises en place entre le 24 novembre et le 1er décembre, nous maintiendrons l'ensemble des services mis en place depuis le début du confinement pour vous permettre de vous procurer vos livres en toute sécurité, sans même vous déplacer :

- clique et collecte
- service drive à l'arrière de la librairie
- livraison à vélo dans tout Mulhouse
- livraison en voiture dans les villes et villages alentours
- envois postaux

Rien ne changera pour vous, si ce n'est (peut-être) la possibilité de revenir nous voir, flâner, feuilleter et vous laisser tenter par l'inconnu.

Pour toutes et tous, la boutique virtuelle de notre site internet est là pour vous permettre de trouver votre bonheur : https://47degresnord.fr

Nous vous renouvelons une fois encore tous nos remerciements et notre reconnaissance pour avoir été à nos côtés ces dernières semaines. Merci pour votre fidélité si précieuse et votre soutien sans failles. 

Les différents services de 47°Nord pendant toute la période de confinement

Mardi 3 novembre 2020

 

Comment continuer à faire vos achats chez 47°Nord pendant le confinement et soutenir votre librairie de proximité ? Quatre possibilités s'offrent à vous :

- Le click and collect (ou "clic et retrait" en bon français) qui vous permet de retirer vos commandes à l'entrée du magasin, au coeur de la Maison Engelmann, accessible du lundi au samedi de 10h à 18h. Pour ce faire, il vous suffit de passer votre commande sur la boutique virtuelle de notre site internet ( 47degresnord.fr) puis, une fois prévenus de la disponibilité de vos ouvrages, de venir jusqu'à nous en vous munissant de votre attestation cochée à la deuxième case : "Déplacements pour effectuer des achats de fournitures nécessaires à l'activité professionnelle, des achats de première nécessité dans des établissements dont les activités demeurent autorisées, le retrait de commande et les livraisons à domicile".
La mention "en stock" (en vert) signifie que nous possédons l'ouvrage sélectionné en magasin. Toute autre indication ("délais prolongés" en orange, par exemple) signifie qu'une commande auprès de l'éditeur est nécessaire et implique donc un délai de 48h ou plus (jusqu'à une semaine dans certains cas) avant réception de vos livres. Toutefois, la bonne nouvelle est donc que les réassorts sont possibles.


- Le service drive qui fonctionne exactement de la même manière mais sans que vous n'ayez à entrer dans la galerie. Stationnez simplement votre véhicule sur le parking de la rue du Moulin, à l'arrière de la Maison Engelmann, restez bien au chaud et récupérez votre commande en nous prévenant simplement par téléphone de votre présence.


- Notre double service de livraisons pour celles et ceux qui, malades, profils à risque ou simplement inquiets à l'idée de sortir de chez eux, ne pourront se déplacer. A vélo tout d'abord grâce à notre partenaire Bike in the City qui se chargera de vous livrer dans tout Mulhouse mais aussi à Brunstatt, Riedisheim et Didenheim. En voiture pour le reste des environs, Bollwiller, Burnhaupt, Cernay, Dietwiller, Eschentzwiller, Habsheim, Hombourg, Illfurth, Illzach, Kembs, Kingersheim, Landser, Lutterbach, Morschwiller-le-Bas, Niffer, Ottmarsheim, Pulversheim, Reiningue, Rixheim, Sausheim, Staffelfelden, Thann, Wittenheim et Wittelsheim et d'autres communes encore. Passez-nous un coup de fil pour nous dire où vous vous trouvez, et nous viendrons jusqu'à vous.
Dans les deux cas et pour profiter de ces services, passez-nous directement un coup de fil au 03 89 36 80 00 pour nous faire part de votre commande, procédez à un paiement par carte bancaire en vente à distance, et nous nous ferons un plaisir de vous porter les livres de votre choix à votre domicile, en comptant des frais de livraison de 5€, offerts pour toute commande de 50€ et plus.


- Les envois postaux pour celles et ceux qui sont loin de Mulhouse et du Haut-Rhin ou qui privilégient la réception de leurs livres par courrier plutôt que la livraison. Il vous suffit, pour ce faire, de vous rendre là aussi sur la boutique virtuelle de notre site internet ou sur la plateforme "Place des Libraires" en sélectionnant la librairie 47°Nord : www.placedeslibraires.fr


Nous espérons que ces services suffiront à combler vos besoins en lectures pour les prochaines semaines. L'occasion également de vous renouveler nos remerciements émus et sincères pour votre soutien et votre confiance à toutes épreuves. Nous restons disponibles par téléphone au 03 89 36 80 00 ou par mail à l'adresse librairie@47degresnord.com si besoin.

Les différents services de 47°Nord pendant toute la période de confinement

MERCI !

Pas d'image disponible

Samedi 31 octobre 2020

 

MERCI !

La semaine qui s'achève a été forte en émotions.

Jeudi, quelques heures après avoir appris que la librairie devrait à nouveau fermer ses portes pour quatre semaines au moins, vous vous êtes précipités par centaines tout au long d'une journée comme nous n'en avions jamais connues.

Bien sûr certains d'entre vous, inquiets à l'idée de ce nouveau confinement à venir, ont souhaité faire un dernier stock de lectures, appatés par nos récents retours de lecture ou par un conseil lu dans la presse.

Mais pour beaucoup, dont les bibliothèques débordent déjà d'ouvrages que le temps qui manque n'aura jamais permis d'entamer, il s'agissait surtout d'un choix politique, d'une contestation symbolique face à des décisions hémiplégiques condamnant à mort les commerces de proximité pour mieux favoriser les géants de la vente en ligne.

Pire, l'espace de 24h, il était possible d'acheter des livres dans des hypermarchés, dans des gares, dans des stations-service, partout en somme sauf dans les librairies indépendantes. Votre mobilisation, votre soutien, votre enthousiasme, votre gentillesse tout au long ces derniers jours sont un réconfort précieux, une source inépuisable d'énergie et la preuve que nous ne luttons pas contre des moulins à vent.

Il ne s'agira jamais pour nous de contester la mise en place de mesures destinées à sauver des vies, parmi lesquelles celles de nos proches, mais d'en appeler au courage politique et à la fin à la concurrence déloyale que le pouvoir encourage plus ou moins inconsciemment et sur laquelle les géants du numérique surfent en toute impunité.

Votre venue en masse au magasin ce jeudi, vos marques et vos messages d'affection depuis le milieu de semaine, votre enthousiasme à continuer à faire vivre 47°Nord via les différents services de commande et de livraisons que nous mettons en place, tout ceci est un choix fort de votre part, celui de dire "non", celui de nous dire que vous resterez là pour que nous restions aussi, que vous vous battrez à nos côtés parce que vous croyez au même modèle de société.

Nous ne savons pas de quoi l'avenir sera fait mais votre mobilisation, chers amis, celle aussi de milliers de personnes sur les réseaux sociaux, le relais appuyé d'auteurs, journalistes et intellectuels, la solidarité de nos confrères libraires auxquels nous pensons forts (ainsi qu'à tous les autres commerçants), le soutien des éditeurs et de l'ensemble de la chaîne du livre, nous ont mis du baume au coeur pour les mille prochains confinements.

Peut-être serons-nous autorisés à réouvrir nos grilles d'ici quelques jours, peut-être pas. Alors nous continuerons à vous accompagner et vous servir, à réceptionner, transmettre ou livrer vos commandes, devant chez nous ou chez vous, à animer autant que nous le pourrons sur les réseaux sociaux ces heures d'hiver qui seront plus longues que d'ordinaire, et tout cela, c'est grâce à vous.

MERCI !

47°Nord vous accompagne tout au long du confinement en click and collect, drive et livraisons

Jeudi 29 octobre 2020

 

Comme vous, nous avons appris hier soir que les librairies feraient partie des nombreux commerces contraints de baisser leur rideaux dans les prochaines semaines.
Avant toute chose, nous adressons nos pensées chaleureuses à nos confrères, commerçants, artisans, restaurateurs, monde de la culture et à toutes celles et ceux qui voient leur activité freinée, stoppée ou menacée, qui vivront jusqu'au 1er décembre et au-delà dans l'incertitude et l'angoisse et n'auront pas la possibilité de mettre en place des alternatives.

Pour cette raison, nous ne pouvons être totalement soulagés, encore moins satisfaits de poursuivre notre activité grâce à la vente en ligne et la livraison, alors que les géants du numérique seront une fois de plus les grands gagnants de ce désastre. Nous ne le pouvons pas non plus car conscients de ce que ces mesures drastiques impliquent : la recrudescence d'une maladie dont Mulhouse a payé un si lourd tribut et la souffrance qu'elle génère chez nombre d'entre nous.

Toutefois, nous ne nous résignons pas et sommes déterminés à vous accompagner autant que faire se peut tout au long de ce nouvel épisode anxiogène, comme nous tentons de le faire depuis mars dernier, à y mettre toute notre énergie, notre coeur, nos idées et nos convictions, à participer de cette petite lumière au bout du tunnel, à insuffler quelques respirations au coeur d'un quotidien devenu étouffant.

Malgré les multiples appels de nos camarades libraires, syndicats, éditeurs, auteurs, intellectuels, le livre n'est pas considéré comme produit de "première nécessite" au point de laisser ouvertes les librairies comme le sont les magasins de bricolage ou les bureaux de tabac.
Il ne nous appartient pas de trancher les multiples débats qui ne manqueront pas de s'ouvrir sur cette question : pourquoi le livre devrait-il l'être plutôt que tout le reste ?

Ce dont nous sommes convaincus, et c'est pour cette raison que nous avons fait de ce métier le nôtre, et pour cette raison que nous prenons tant de plaisir à l'exercer à vos côtés, c'est que le livre est un compagnon de galère face aux tourments de la vie, un refuge dans un univers hostile, une fuite vers l'imaginaire dans un monde de plus en plus oppressant. S'il n'est pas "nécessaire", nul doute que le livre est essentiel. Que la nourriture de l'esprit que nous défendons maintient en vie autant que celle du corps.
Et si 47°Nord, tout au long de ce mois de novembre qui s'annonce, peut devenir pour vous cet espace de respiration, d'évasion et de détente, alors nous aurons rempli notre mission, heureux d'avoir pu maintenir avec vous un lien concret et humain, et de vous permettre, vous qui êtes en manque de lecture, de pouvoir combler vos besoins.

Différemment, mais toujours avec la même passion, le même enthousiasme, la même envie chevillée au corps de vous transmettre nos émotions, ces livres "essentiels" qui nous ont fait chavirer, rire, pleurer, frissonner, réfléchir, ceux qui nous ont rendu meilleurs parce plus ouverts au monde qui nous entoure, ceux qui nous grandissent, ceux qui nous transforment même, parfois.

La librairie fermera donc ses portes, groggy, à partir de 23h ce soir. Mais elle renaîtra de ses cendres dès demain matin, enthousiaste et déterminée à rester à vos côtés jusqu'au terme de ce nouveau confinement, vous permettre de vous composer votre pile de lectures et de vous procurer tous les livres qui vous font envie.

L'activité de 47°Nord se poursuivra dès demain du lundi au samedi de 10h à 18h grâce au système de click and collect, en place depuis le mois d'avril, qui sera maintenu et renforcé. Il vous suffit pour cela de passer commande sur la boutique virtuelle de ce site puis, une fois prévenus de la disponibilité de vos ouvrages, de les récupérer à l'entrée du magasin. Vous pouvez également nous transmettre votre commande directement par téléphone au 03 89 36 80 00.

Il vous sera également possible de profiter de notre système drive en vous stationnant sur le parking de la rue du Moulin, à l'arrière de la Maison Engelmann, vous permettant de récupérer votre commande sans sortir de votre véhicule et en nous prévenant simplement par téléphone de votre présence.

Mais nous pensons aussi à celles et ceux qui, malades, à risque ou simplement inquiets à l'idée de venir jusqu'à la librairie, ne pourront se déplacer. 47°Nord viendra donc à vous. Nous relancons ainsi notre service de livraison à vélo grâce à notre partenaire Bike in the City qui se chargera de vous apporter vos livres dans tout Mulhouse mais aussi à Brunstatt, Riedisheim ou Didenheim, avec des frais de livraison de 5€, offerts pour toute commande de 50€ et plus.

Nous assurerons également des livraisons en voiture dans les communes suivantes : Burnhaupt, Cernay, Dietwiller, Eschentzwiller, Habsheim, Hombourg, Illfurth, Illzach, Kembs, Kingersheim, Landser, Lutterbach, Morschwiller-le-Bas, Niffer, Ottmarsheim, Pulversheim, Reiningue, Rixheim, Sausheim, Staffelfelden, Wittenheim et Wittelsheim (nous pouvons étendre le rayon sur demande, il vous suffit de nous passer un coup de fil). Dans les deux cas et pour profiter de ces services, passez-nous directement un coup de fil au 03 89 36 80 00 pour nous faire part de votre commande, procédez à un paiement par carte bancaire en vente à distance, et nous nous ferons un plaisir de vous porter les livres de votre choix à votre domicile.

Si vous êtes loin de Mulhouse et du Haut-Rhin et privilégiez les envois postaux à la livraison, nous pourrons également vous faire parvenir vos livres par courrier. Il vous suffit, pour ce faire, de vous rendre là aussi sur la boutique virtuelle de ce site ou sur la plateforme "Place des Libraires" en sélectionnant la librairie 47°Nord : https://www.placedeslibraires.fr

Quelque soit le moyen que vous aurez privilégié pour récupérer vos livres, ces commandes pourront s'effectuer dans la limite des stocks disponibles mais à la différence du premier confinement, les éditeurs et les diffuseurs pourraient poursuivre leur activité et nous permettre d'effectuer des réassorts, avec des délais dont nous ne serons malheureusement pas maîtres. Nous vous tiendrons informés sur ce point et nous comptons d'ores-et-déjà sur votre compréhension et votre bienveillance.

Nous n'oublions pas, par ailleurs, que les nouvelles mesures restrictives annoncées ce soir bouleversent notre fin d'année et les fêtes si précieuses à beaucoup d'entre nous. Face aux incertitudes qui pèseront sur Noël et sur notre possibilité aussi bien de nous réunir en famille que d'assurer nos emplettes habituelles, nous vous proposons de prendre de l'avance grâce à notre idée d'abonnements cadeaux :
Initiée il y a quelques années, celle-ci connaît toujours un grand succès. Grâce à cette formule, il vous est possible d'offrir à l'un de vos proches un livre tous les mois, tous les deux mois, tous les trimestres, pendant six mois ou un an (à votre guise) et de nous faire confiance pour choisir chaque fois le meilleur livre, en fonction de la personnalité de son destinataire. Si vous souhaitez offrir ce cadeau original, vous pouvez nous contacter par téléphone au 03 89 36 80 00.
Nous sommes à votre disposition : Blandine pour les livres jeunesse et la BD, Dominique pour les livres d'art, sciences humaines et vie pratique, Marie, Justine, Alexis et Frédéric pour la littérature, Arnaud pour le polar. Une occasion de combiner une attention singulière portée à un proche, une marque de soutien et de confiance à votre librairie indépendante, et la sécurité de ne pas vous déplacer pour vos achats, puisque nous pouvons directement vous transmettre par courrier ce bon cadeau.

Enfin, il va de soi que toutes les rencontres et tous les événements prévus, conférences, dédicaces ou salons sont annulés jusqu'à nouvel ordre. Nous espérons que chacune de ces rencontres pourra avoir lieu plus tard, lorsque la situation aura retrouvé un semblant de normalité, peut-être dès le début de l'année 2021. Nous n'excluons pas non plus que l'une ou l'autre d'entre elles puissent avoir lieu en visioconférence durant le confinement.

Nous vous remercions une nouvelle fois pour les innombrables marques de soutien que vous nous avez adressées durant ces derniers mois. Encore aujourd'hui, vous avez été très nombreux à nous rendre visite, à dévaliser nos rayons et nous donner la force, l'espoir et le courage pour continuer l'aventure. Du fond du coeur : MERCI !
Soyez assurés de notre reconnaissance pour votre fidélité, votre bienveillance et l'énergie positive qui est la vôtre au quotidien pour permettre à la librairie et à la Maison Engelmann d'en faire un lieu si atypique et chaleureux. Nous vous souhaitons tout le courage nécessaire pour affronter les semaines à venir. Vous pouvez compter sur nous !

Prenez soin de vous, des vôtres et des autres.

L'équipe de la librairie.

47°Nord vous accompagne tout au long du confinement en click and collect, drive et livraisons

La librairie restera ouverte jusqu'à 23h ce jeudi 29 octobre

La librairie restera ouverte jusqu'à 23h ce jeudi 29 octobre

Jeudi 29 octobre 2020 

 

C'est le coeur lourd que nous vous écrivons aujourd'hui.


Conscients de la gravité de la situation, il ne nous appartient pas de juger le bienfondé des mesures prises hier soir. Nous espérions pouvoir être, pour vous, un peu de cette lumière au bout du tunnel, un refuge, une respiration.

Nous en sommes empêchés mais nous gardons espoir de pouvoir maintenir un service de click and collect et de livraison à domicile dans les prochaines heures. Nous ne pouvons imaginer que le monopole de ces services soit laissé aux sites de vente en ligne et aux hypermarchés. Nous communiquerons plus tard sur cette éventualité.

D'ici là, la lumière de la librairie restera allumée, ardente, chaleureuse jusqu'à 23h ce soir. L'occasion pour vous de faire le plein de lectures pour les semaines à venir, de vous confectionner quelques espaces d'évasion au travers de ces ouvrages qui vous tendent les bras, de profiter de derniers conseils, et de marquer (si telle est votre conviction) une fois encore vos si précieux soutien et confiance à votre librairie de quartier.

N'hésitez pas à nous dévaliser, à vider ces rayons appelés à hiverner, à partager un dernier moment de convivialité.
Nous ne nous résignons pas.

Prenez soin de vous, des vôtres et des autres, et que vivent les livres !

L'équipe de la librairie

Fête du Livre de Wesserling : retrouvez-nous tout au long de cette journée !

Fête du Livre de Wesserling : retrouvez-nous tout au long de cette journée !

Dimanche 27 septembre 2020 

 

Nous sommes heureux de vous accueillir tout au long de cette journée de 10h à 18h à Wesserling pour la 22ème Fête du Livre où nous aurons plaisir à vous retrouver une nouvelle fois.


En s'installant sur le site du Parc de Wesserling, et dans ce lieu plein de charme qu'est le Pavillon des Créateurs, La Fête du Livre a su trouver sa place dans le paysage culturel local devenant un rendez-vous convivial sous le signe de la rencontre et des découvertes.


Nous nous associons avec bonheur à cette 22ème édition qui se déroule dans un contexte très particulier, celui de la crise sanitaire du COVID. Le maintien précieux de cet événement permettra d'offrir au public des « échappées-plaisirs» avec ces moments de rencontre avec les auteurs qui se feront une joie de dédicacer leurs ouvrages qui, plus tard, vous permettront de plonger vers l'ailleurs, un autre temps, ou une autre vision du réel.

Un spectacle est prévu pour les enfants et des animations sont aussi au programme. Comme toujours un marché aux puces du livre se tiendra sur l'esplanade du Pavillon.


Nous serons heureux de vous acceuillir sur notre stand en compagnie d'Alexandre Chardin, Yann Dilt, Isabelle Jacqué et Michel Turk.


Entrée gratuite - Port du masque obligatoire à l'intérieur du Pavillon pour les adultes et collégiens (plus de 11 ans), et lavage des mains avec la solution hydroalcoolique mise à disposition à l'entrée de la Médiathèque.


Retrouvez toutes les informations pratiques sur le site internet de la Médiathèque - L'Étoffe des Mots de Wesserling : www.mediatheque-valamarin.fr

 

Raphaël Enthoven en conférence-rencontre le mercredi 30 septembre

Raphaël Enthoven en conférence-rencontre le mercredi 30 septembre

Mardi 22 septembre 2020

 

Son "temps gagné" (aux éditions de l'Observatoire) est l'un des livres les plus lus et les plus commentés de la rentrée littéraire, pas toujours pour les bonnes raisons, puisqu'il est surtout un roman aussi subtil que transgressif, dont la sortie fut plombée par les polémiques et les règlements de compte, loin de ses qualités littéraires intrinsèques.

Raphaël Enthoven nous fera l'honneur de venir échanger avec nous autour de ce premier roman, mercredi 30 septembre à 20h, à l'occasion d'une conférence-rencontre exceptionnelle.

Celle-ci aura lieu au Conservatoire de Mulhouse, 1 rue de Metz, pour nous permettre de vous accueillir dans les conditions sanitaires les plus sûres possibles. Merci à la ville de Mulhouse pour son précieux soutien dans cette organisation.

Plus d'informations : https://47degresnord.fr/258-agenda-en-cours-raphael...

Ne tardez pas pour vous inscrire :

Par mail : librairie@47degresnord.com en indiquant vos noms et le nombre de places souhaitées.

Ou par téléphone : 03 89 36 80 00

Michael Lonsdale parmi les étoiles !

Michael Lonsdale parmi les étoiles !

Lundi 21 septembre 2020

 

Michael Lonsdale parmi les étoiles ... Il restera pour toujours un comédien insaisissable, à l'élégance british, sa voix de stentor et ses bajoues d'où aucun sourire ne semblait jamais s'extraire, au fil de ces seconds rôles par centaine qu'il collectionnait et avec lesquels, par la force de son talent et de son génie, il piquait à chaque fois la vedette aux plus grands.

Michael Lonsdale est mort et c'est un peu de chacun d'entre nous qui s'en va, parce qu'il était l'ami de tous les amoureux du grand écran, ceux qui se nourrissent à grandes plâtrées de comédies grand public comme "Hibernatus" avec Louis de Funès" ou de films à grand spectacle comme James Bond (il était Sir Hugo Drax dans "Moonraker"), et ceux qui se passionnent pour les avant-gardes, sur grand écran comme sur les planches, jouant sous les ordres de Truffaut, Orson Welles ou Luis Bunuel.

Aussi parce que, sans trop y croire, nous l'avions convié à Mulhouse, animé par notre désir constant de vous permettre d'aller à la rencontre de ces personnages d'exception. Il nous avait fait l'honneur, grâce au concours de Patrick Scheyder auquel nous pensons amicalement, de sa venue le 27 janvier 2019. Il était venu nous présenter son livre "Mes étoiles", et voilà qu'il en est une, trop tôt, trop vite.

Il était une légende, à la fois écrasante par son parcours et si profondément généreuse par son humanité et sa gentillesse, habité par sa foi chrétienne et son plaisir de la transgression. Il était un comédien somptueux, spirituel, drôle. Il était un homme charmant, empli de convictions et animé par le partage de ses expériences.

Rarement le titre "Des hommes et des dieux", film merveilleux qu'il éclairait de son génie, n'aura aussi bien porté son nom que pour célébrer ce grand monsieur qui nous manquera tant.

Alexis

Report de la conférence avec François Sureau

Report de la conférence avec François Sureau

Mardi 15 septembre 2020

 

En raison des difficultés provoquées par la situation sanitaire, François Sureau qui devait intervenir le vendredi 25 septembre prochain autour de son livre "L'or du temps" est contraint de reporter sa venue.

Nous reprogrammerons donc cette rencontre avec son éditeur dès que possible, d'autant qu'une nouvelle parution est prévue en janvier prochain.

Nous vous prions de nous excuser pour ce désagrément indépendant de notre volonté et vous remercions pour votre compréhension.

Reprise des rencontres : les premiers noms de la rentrée !

Lundi 10 août 2020

 

Nous sommes heureux de vous annoncer, après une parenthèse de bientôt six mois, la reprise de nos conférences-rencontres dans les prochaines semaines !

Découvrez les premiers noms de notre programme de rentrée 2020 avec du beau monde, des grands noms de la littérature française ainsi que de merveilleuses découvertes que nous serons heureux et heureuses de partager avec vous au cours de ces rencontres que nous aimons tant.

D'autres belles surprises sont à venir ...

Les détails de ces différents événements (horaires, lieux et modalités d'inscription) vous seront transmis d'ici quelques semaines. Leur tenue reste bien sûr soumise à l'évolution de la situation sanitaire et aux contraintes qui s'imposeront d'ici là.


Jeudi 17 septembre : Alexandra SCHWARTZBROD 
"Les lumières de Tel-Aviv" aux éditions Rivages

Figure du journal "Libération" depuis 1994, dont elle est la rédactrice adjointe de la rédaction depuis plusieurs années, Alexandra Schwartzbrod fut notamment correspondante à Jérusalem où elle vécut trois ans, en plein cœur de la dernière Intifada. Cette ville, cette région, ces terres cosmopolites si riches en brassage de cultures et de traditions, elle les a chevillées au corps, si bien qu’elles sont l’épicentre de son œuvre littéraire entamée en 2000 avec « Koutchouk ».
Depuis, elle a consacré de nombreux romans noirs à Israël, certains d’entre eux (« Balagan » et « Adieu Jérusalem ») ayant décroché quelques prix prestigieux de littérature policière, et dont « Les lumières de Tel-Aviv », s’impose comme le chef-d’œuvre. Un livre d’anticipation aussi délicat dans l’écriture que puissant dans le récit, parsemé de références lumineuses aux cultures juives et arabes, particulièrement érudit mais résolument accessible et esquissant un brillant microcosme de notre humanité et de sa complexité, de ses croyances religieuses et idéologiques et de leurs dérives.

 

Vendredi 18 septembre : Hannelore CAYRE
"Richesse oblige" aux éditions Métailié

La rencontre prévue en mai dernier aura bien lieu. Avocate pénaliste au barreau de Paris, Hannelore Cayre s'est inspirée de son métier pour écrire son premier roman, "Commis d'office", il y a plus de quinze ans. Avec le succès phénoménal de "La Daronne" publié en 2017 et adapté par ses soins au cinéma avec Isabelle Huppert dans le rôle titre, elle s'est définitivement fait une place de choix dans le milieu du roman noir français. Dans "Richesse oblige", elle poursuit sa galerie de personnages féminins puissants et iconoclastes, une ode à la rébellione et à l'émancipation qui nous conduit de 1870 à nos jours. 

 

Mercredi 23 septembre : Pierre ADRIAN
"Les bons garçons" aux éditions Les Equateurs

Deuxième visite à la librairie pour Pierre Adrian, quelques jours après l'arrivée programmée du Tour de France qu'il aura sans doute suivi de près, lui le féru de vélo. Convaincu qu'il y a autant de poésie dans une envolée de Fausto Coppi que dans un vers de Pasolini, il nous ramène avec "Les bons garçons" dans le pays de ces deux mythes, dans cet autre amour qu'est pour lui l'Italie, où il avait déjà ancré par le passé l'intrigue de son premier roman remarqué par la critique, "La piste Pasolini". Retour à Rome dans les années de plomb, une histoire de "bons garçons" rythmée par "la fin de l'enfance, le temps des dernières insouciances, l'explosion des sens et la découverte des corps, la musique des années 70 et les paysages comme des décors de cinéma".

 

Jeudi 24 septembre : Aurélie DELAHAYE
"Donne-moi la main Menino" et "Embrasser l'inconnu" aux éditions Anne Carrière

L'histoire d'Aurélie Delahaye est une plongée dans l'inconnu mais aussi l'un de ces parcours de vie que l'on se plaît parfois à imaginer pour soi, sans jamais oser franchir le pas. Après avoir tout plaqué en 2015, job, appartement, Paris, elle part à l'aventure, voyageant à travers toute l'Europe pour donner un sens véritable à sa vie mais également à celle des gens qu'elle croisera sur sa route. En lançant son association "Ordinary Happy People", elle a l'ambition aussi simple que folle de ... rendre les gens heureux ! Cette expérience, elle la raconte dans "Embrasser l'inconnu", écrivant au passage un autre livre, "Donne-moi la main Menino", roman choral sur Lisbonne menacée par le péril AirBnB.

 

Vendredi 25 septembre : François SUREAU
"L'or du temps" aux éditions Gallimard

C'est l'événement de la rentrée.
Les occasions de croiser François Sureau en librairie sont rares, celles de deviser avec un esprit aussi libre et indépendant, une personnalité à la culture et l'agilité intellectuelle aussi exquises, encore davantage.
Avocat et écrivain, conseil de François Fillon pour l'élaboration de son programme présidentiel de 2017 auprès duquel il s'amusa à jouer le rôle de poil-à-gratter, rien ne trouvant grâce chez celui qui deviendra son ami, pas plus que chez l'actuel Président de la République qui le sollicite régulièrement mais ne l'écoute jamais. Ardent défenseur des libertés publiques et du droit à l'asile auxquels il consacre sa vie et son travail, il est l'esprit critique absolu. Ecrivain sublime, il nous livre "L’or du temps", merveilleuse invitation à suivre le fil de la Seine, découvrir les anecdotes, les artistes et les événements qui ont fait l’histoire de ce fleuve, comme une ode de plus à la liberté.

 

Jeudi 1er octobre : Caroline LAURENT
"Rivage de la colère" aux éditions Les Escales

Année après année, Caroline Laurent s’impose comme un visage incontournable de la littérature française, une personnalité multi-facettes qui jongle en permanence entre l’écriture et l’édition.
Spécialiste de Lautréamont et Georges Pérec, elle devient éditrice aux éditions Lattès puis directrice littéraire chez Stock où elle crée notamment la collection "Arpège" et publie le premier roman d’Alain-Fabien Delon. Devenue éditrice de la regrettée Evelyne Pisier, elle rassemble après la mort de celle-ci en 2017 les pièces éparses laissées par celle qui était devenue son amie et refond ce qui deviendra un roman écrit à quatre mains, "Et soudain la liberté" avant d’écrire elle-même son propre récit, "Rivage de la colère", nous plongeant dans un drame historique méconnu ayant frappé l'archipel des Chagos, rattaché à l'Île Maurice.
Le 6 février dernier, suite à la publication du "Consentement" de Vanessa Springora relatant sa relation sous emprise avec l’écrivain Gabriel Matzneff , Caroline Laurent avait publié une tribune salvatrice signée par de nombreuses éditrices, romancières ou illustratrices et dénonçant les violences sexuelles et sexistes qui n’épargnent pas le monde littéraire.

 

Vendredi 2 octobre : Colombe SCHNECK
"Nuits d'été à Brooklyn" aux éditions Stock

Visage familier du milieu littéraire français et de l'audiovisuel (passée par "Arrêt sur Images" de Daniel Schneidermann, I-télé ou France Inter aux côtés notamment de Stéphane Bern), Colombe Schneck fait partie de ces nombreuses autrices dont le dernier roman aurait pu traverser l'année en fantôme. "Nuits d'été à Brooklyn", sorti juste avant le confinement, se promettait à être frappé du sceau de la malédiction. C'était sans compter la puissance littéraire et l'élégance d'une autrice déjà remarquée pour "Sa petite chérie", "La réparation" ou "Dix-sept ans", et le triste écho d'une actualité brûlante aux Etats-Unis, de manifestations et d'émeutes contre le racisme, s'inscrivant dans la lignée des événements de Crown Heights en 1991 lors desquels Colombe Schneck déploie ses "nuits d'été", conférant à son roman le statut d'incontournable de l'année.

 

Vendredi 2 octobre : Chloé DELAUME
"Le coeur synthétique" aux éditions du Seuil

"Expérimental", voici sans doute l'adjectif qui correspond le mieux à l'oeuvre protéiforme et hypnotique de Chloé Delaume, autrice d'une trentaine de livres comme autant d'expériences : des romans au théâtre en passant par l'autofiction ou les essais, collaborant régulièrement avec des vidéastes, musiciens, designers issus de multiples univers.
Avec "Le coeur synthétique", elle signe un roman poignant et drôle à l'heure de #MeToo, racontant la quête effrénée de l'amour par Adélaïde, obnubilée par ses 46 ans et la triste date de péremption que la société appose aux femmes en matière de sentiments et de sexualité. 

 

Mercredi 14 octobre : Sébastien SPITZER
"Le coeur battant du monde" aux éditions Albin Michel

Plongée dans l'Angleterre au crépuscule du règne de Victoria aux côtés de Freddy, enfant d'une bonne né illégitime et renié par son père : Karl Marx. Pendant que le paternel rédigera "Le Capital", Freddy grandira dans la misère, participera aux soulèvements populaires lors de la crise du coton provoqué par la guerre de Sécession américaine, puis se ralliera à la cause des nationalistes irlandais par dévotion pour sa mère adoptive. Sublime deuxième roman signé Sébastien Spitzer, journaliste passé par Canal+, M6, TF1, Marianne ou Rolling Stone, et qui livre une histoire bouleversante, prenant le pouls d'une époque où la toute-puissance de l'argent brise les Hommes, l'amitié et l'espoir de jours meilleurs.

 

Jeudi 15 octobre : Georges VIGARELLO
"Histoire de la fatigue" aux éditions du Seuil

Il est l'un des historiens français les plus remarquables, directeur d'études à l'EHESS ayant consacré l'essentiel de ses travaux à la représentation des corps, aux pratiques destinées à l'embellir mais aussi aux agressions qu'il subit, en particulier le viol, signant les essentielles "Histoire du viol" et "Histoire de la beauté" en 1998 et 2004.
Il revient cet automne avec une "Histoire de la fatigue" dans laquelle il révèle une histoire encore peu étudiée, riche de métamorphoses et de surprises, depuis le Moyen Âge jusqu’à nos jours pour éclairer tout autrement notre présent. Un parcours passionnant qui croise histoire du corps et de sensibilités, des structures sociales et du travail, de la guerre et du sport, jusqu’à celle de notre intimité.

 

Vendredi 16 octobre : Thierry MOSER
"Mémoires de l'avocat de Christine Villemin" aux éditions du Noyer

Visage familier des Mulhousiens, Thierry Moser s'est fait connaître du grand public en rejoignant en 1985 la défense de Christine Villemin, victime d'une terrifiante chasse aux sorcières et accusée à tort de l'assassinat de son fils Grégory quelques mois plus tôt.
Alors que la Justice est de plus en plus décriée par l'opinion publique et soumise à la tyrannie de l'émotion déroulée sur les réseaux sociaux, l'avocat pénaliste nous livre ses mémoires, une vision personnelle des coulisses de l'instruction d'affaires criminelles mémorables depuis les années 1970, mettant en lumière les spécificités de son métier pour mieux en comprendre les subtilités. Il décrit la complexité des procédures et la diversité des personnalités des accusés, de Patrick Dils à Pierre Bodein en passant par Francis Heaulmes.

 

Mercredi 28 octobre : Anne & Laurent CHAMPS-MASSART
"Libraires envolés. Bangkok Damas" aux éditions La Bibliothèque

Anne et Laurent Champs-Massart ont parcouru le monde entier pendant treize ans. Ils aiment le panthéisme, la folie belle et le papier taché. Ils ont crée quelques jours une librairie française à Bangkok, ils ont voulu obtenir un poste de consul à Oaxaca, ils ont écrit à quatre mains un roman d'héroic fantasy, "Mille et dix mille pas" (Vibration Editions, 2019) pour lequel ils nous avaient rendu visite en novembre dernier (le monde d'avant) et maintenant "Libraires envolés", la partie asiatique de leur périple sur terre et sous les étoiles.
Partis pour Bangkok pour créer une librairie française, nos deux héros se retrouvent dans la rue des Ferrailleurs avec un chien aveugle et un stock intact, à partir de là ils partent pour un long voyage et assistent à bien des prodiges, guerriers afghans, chameaux, cité modèle d'un dictateur, tortillard indien, que des merveilles !

 

Jeudi 12 novembre : Sarah CHICHE 
"Saturne" aux éditions du Seuil

Le retour de Sarah Chiche avec ce qui s'annonce comme l'un des romans phares de la rentrée, pharaonique, traversé par le tragique, par le crépuscule d'un monde, par l'épreuve de nos deuils et de la maladie mais aussi par une grande histoire d'amour, d'un sauvetage par la magie de l'écriture, tourbillon d'émotions et de questionnements où la personnalité de chacun se révèle au fil d'une intrigue familiale qui se dénoue.
Psychologue clinicienne et psychanalyste, Sarah Chiche prend désormais une place prééminente dans le paysage romanesque français, confirmant avec grâce les promesses des "Enténébrés" publié en janvier 2019 et pour lequel nous avions déjà eu le plaisir de la recevoir.

 

Samedi 14 novembre : Eric NAULLEAU
"Ruse" aux éditions Albin Michel

Ca y est, Eric Naulleau franchit le Rubicon.
Amoureux de littérature, grand spécialiste de la littérature d’Europe de l’Est (Varlam Chalamov, Bohumil Hrabal etc.) dont il éditera d’ailleurs certains textes, il s'est fait connaître du grand public en tant que critique acerbe et exigeant aux côtés de Laurent Ruquier et Eric Zemmour dans l'émission "On n'est pas couché". Bien avant, il avait déjà publié avec Pierre Jourde le célèbre ''Jourde et Naulleau'' dans lequel il éreintait avec humour de nombreux monuments de la littérature française contemporaine (Christine Angot, Michel Houellebecq, Philippe Labro etc.). Pour la première fois, il publie donc au mois de novembre son propre roman, intitulé "Ruse" et pour lequel 47°Nord sera l'une de ses premières escales.

 

Mardi 17 novembre : Roland PORTICHE
"La machine Ernetti" aux éditions Albin Michel

Genre souvent désuet et moqué, le polar ésotérique vit un renouveau grâce à la plume de Roland Portiche, signant avec "La machine Ernetti" un thriller épatant, l'incroyable histoire vraie de la machine à explorer le temps, cachée dans les archives secrètes du Vatican. Naviguant entre Histoire, sciences, théologie et espionnage, ce polar déroule avec talent la construction de cette machine visant à renforcer la foi des croyants et de faire naître celle des autres en prouvant l'existence du Christ. 
Réalisateur et auteur de documentaires pour la télévision (il a notamment travaillé avec François de Closets ou les frères Bogdanoff et plus récemment pour "Secrets d'Histoire" de Stéphane Bern), Roland Portiche publie avec sa "machine Ernetti" un premier roman qui se lit avec jubilation. 

Reprise des rencontres : les premiers noms de la rentrée !

Comprendre l'Amérique qui s'embrase

Comprendre l'Amérique qui s'embrase

Mardi 2 juin 2020

Les images des villes américaines en proie à de violents affrontements ne vous ont pas échappé ces derniers jours. Les interprétations à l'emporte-pièce par une armée "d'experts généralistes" non plus. Pour mettre fin aux euphémismes en tous genres, à la litanie de "oui mais" qui fleurissent ici ou là, aux logorrhées indécentes que vomissent nos téléviseurs et les réseaux sociaux, mais surtout pour mieux comprendre la nature d'un fléau qui nous concerne toutes et tous, sa longue histoire et ses enjeux présents et futurs, nous vous proposons ce que nous jugeons être le plus sain :

Renouer avec les livres pour dépasser le rythme impulsé par Twitter. Pour tous les goûts et tous les budgets, ces huit livres représentent autant de portes d'entrées vers une compréhension plus large d'un drame qui se joue au quotidien depuis des siècles.

"La prochaine fois, le feu", James Baldwin, Folio, 6,90€

L'oeuvre de Baldwin toute entière est une formidable plongée dans les méandres de la ségrégation raciale aux Etats-Unis, de "Si Beale Street pouvait parler" à "Harlem Quartet" en passant par "Meurtres à Atlanta". Mais ce livre-là, au titre annonciateur, est sans doute le plus puissant et le plus concis, déboulonnant un ordre dominant profondément injuste et inhumain en démontrant mieux que quiconque pourquoi la violence matérielle n'a d'égale que celle, psychologique et parfois meurtrière, qui maintient les Afro-Américains dans l'aliénation, et ce malgré les faux-semblants.

"Une colère noire", Ta-Nehisi Coates, J'ai Lu, 6,20€

Une somme magistrale de références littéraires et politiques condensées dans cette lettre que rédige Ta-Nehisi Coates à son fils, à la lumière de son vécu, d'un quotidien saupoudré de discriminations en tous genres et de violences gratuites rôdant à chaque coin de rue, symboles d'une véritable entreprise de domination institutionnalisée. Une mise en garde face à une Amérique qui n'en a toujours pas fini avec ses pires démons, visiblement restée lettre morte, mais qu'il est plus que jamais temps d'écouter à nouveau.

"Black America", Caroline Rolland-Diamond, La Découverte, 15€

Sans doute l'un des livres d'histoire les plus complets et les plus brillants sur ce sujet. De l'arrivée des premiers esclaves à la ségrégation raciale et les lois Jim Crow, en passant par la guerre de Sécession, le mouvement des droits civiques, l'opposition entre Martin Luther King et Malcom X, Caroline Rolland-Diamond retrace les longues traditions de mobilisation individuelles et collectives dans la lutte pour l'égalité, sans rien oublier de la dimension sociale et féministe que recèle par nature ce combat des opprimés.

"Le Bûcher des Vanités", Tom Wolfe, Le Livre de Poche, 10,40€

Un classique de la littérature américaine qui met en scène le New York des années 1980 gangrénée par l'injustice, la violence et le racisme. La chute d'un golden boy de Manhattan reconnu coupable d'avoir écrasé un jeune noir du Bronx révèle la complexité d'une ville dysfonctionnelle où se percutent les rapports de force, les enjeux de pouvoir et de prestige et les tensions ethniques. A travers son histoire, c'est tout l'échaffaudage idéologique des Etats-Unis que Tom Wolfe tente de mettre à nu.

"The Color Line", catalogue d'exposition du Musée du quai Branly - Jacques Chirac, Flammarion, 49€

Ce catalogue d'exposition (2016) met en lumière les artistes et penseurs afro-américains ayant contribué à "estomper cette ligne de couleur discriminatoire". On y croise ainsi les textes des premiers militants qui font suite à l'abolition de l'esclavage comme W.E.B. Dubois, les chansons de Billie Holiday, le tournant majeur du Harlem Renaissance, bouillonnement culturel et artistique fabuleux de l'entre-deux guerres, la longue histoire de l'activisme noir et ses principales figures etc. Un panomarama complet et illustré témoignant de la richesse artistique et créative de la contestation afro-américaine.

"Six Jours", Ryan Gattis, Le Livre de Poche, 8,90€

En avril 1992, Los Angeles était (déjà) à feu et à sang suite au passage à tabac de Rodney King par quatre policiers finalement acquittés par la Justice. Ce sont ces "six jours" que Ryan Gattis déploie dans ce roman choral, nous embarquant au coeur des émeutes et à travers le regard de 17 protagonistes qui, chacun à sa manière, raconte avec froideur, colère, tristesse, résignation ou violence une Amérique qui semble immuablement retomber dans les mêmes travers. Une plongée en apnée saisissante d'effroi et de réalisme.

"Can't Stop, Won't Stop - Une histoire de la génération hip-hop", Jeff Chang, Éditions Allia, 25€

Plus qu'une histoire du hip-hop proprement dite, ce livre est avant tout l'histoire d'une génération, celle que l'on retrouve majoritairement dans les rues ces jours, ses combats pour être reconnu dans une société qui se complaît à la maintenir dans le silence et l'invisibilité. A travers ses entretiens fouillés et exaltants avec les acteurs du rap, du breakdance et du graffiti, et un récit fleuve qui nous amène de la Jamaïque à New York en passant par Los Angeles, Jeff Chang met un coup de projecteur sur les préoccupations de millions de jeunes à travers un pays, mais surtout leur lutte pour la reconnaissance d'un mouvement qui dépasse très largement le seul cadre artistique.

"Tuff", Paul Beatty, Éditions Cambourakis, 24€

Un sourire, pour terminer, avec le maître américain de la satire. Bourré de références à la culture américaine, "Tuff" casse les codes, brise en mille morceaux le communautarisme pour esquisser un univers loufoque où le fils d'un black panther, petite frappe de Harlem qui se pique de devenir maire de New York et trouvera pour guide un rabbin noir et pour mécène une Japonaise. Paul Beatty signe une fresque folle où personne n'est épargné et qui vous embarque d'une page à l'autre sans que jamais vous ne vouliez la lâcher.

Allongement des horaires d'ouverture à compter du mardi 2 juin

Dimanche 31 mai 2020

L'autorisation des cafés et restaurants à rouvrir leurs portes à compter du 2 juin est un nouveau pas vers la reprise progressive de nos bonnes habitudes. La Maison Engelmann elle-même reprendra un semblant de vie normale avec le retour de nos amis du Engel's Coffee.

C'est pourquoi, afin de vous offrir un service toujours plus efficace et toujours dans les règles sanitaires mises en places depuis le 11 mai (sens de circulation à l'intérieur du magasin, gel hydroalcoolique à disposition, port du masque vivement recommandé etc.), les horaires d'ouverture de la librairie seront allongées à partir de ce mardi 2 juin :

Désormais, elle sera ouverte chaque jour du mardi au samedi de 9h30 à 19h
Et le lundi de 11h à 19h

Vous pouvez également continuer à commander vos livres directement sur la boutique virtuelle du site et vous les faire livrer par envoi postal ou via notre service de livraison à vélo (uniquement dans la proche couronne mulhousienne).

Sans oublier le système de chèques-cadeaux mis en place par la Ville de Mulhouse et les Vitrines de Mulhouse : 10% pour vous, 20% pour votre commerçant préféré sur votre achat de chèques-cadeaux ! Toutes les explications sur le site des Vitrines de Mulhouse :

https://www.vitrinesdemulhouse.com/je-soutiens-mon-commerce.html

 

Allongement des horaires d'ouverture à compter du mardi 2 juin

Reprise virtuelle de nos conférences-rencontres : rendez-vous avec Viktor Lazlo le 30 mai 2020

Lundi 25 mai 2020

Le confinement ne nous a pas seulement privés de lectures nouvelles, il a également mis en pause les rencontres que nous prenions plaisir à vous proposer plusieurs soirs par semaine, et ce pour quelques temps encore.

Mais voilà, avec 47°Nord, rien n'est impossible et nous tentons donc d'innover pour maintenir ces parenthèses d'échanges et de partage avec les romanciers et romancières que nous aimons.

C'est pourquoi nous vous proposons de participer virtuellement à une rencontre avec Viktor Lazlo, célèbre chanteuse mais également formidable écrivaine, qui avait sorti au début de l'année "Trafiquants de colère" chez Grasset.

Cette rencontre, organisée grâce à l'initiative "Un endroit où aller" spécifiquement lancée lors de ce confinement, aura lieu samedi 30 mai à 19h via l'application Zoom. Elle sera animée par Antoine Jarry et pour y assister, il vous suffira de vous connecter à l'adresse suivante cinq minutes avant la rencontre et de simplement renseigner votre adresse e-mail : https://us02web.zoom.us/j/87077067270

Nous vous attendons nombreux pour faire vivre cette nouvelle (et provisoire !) manière de rencontrer nos auteurs favoris !

En attendant, vous pouvez découvrir l'ensemble des rencontres littéraires organisées par "Un endroit où aller" : https://www.1endroitoualler.com/

Et le roman de Viktor Lazlo : https://www.grasset.fr/…/trafiquants-de-coleres-97822468231…

 

Reprise virtuelle de nos conférences-rencontres : rendez-vous avec Viktor Lazlo le 30 mai 2020

Covid : La librairie désormais ouverte chaque jour de 10h à 18h

Covid : La librairie désormais ouverte chaque jour de 10h à 18h

Samedi 16 mai 2020

Voilà cinq jours que la librairie a rouvert ses portes et cette reprise est, grâce à vous, une joie immense autant qu'un formidable succès. Nous vous remercions pour vos visites nombreuses mais également pour votre respect sans failles des mesures de sécurité imposées à toutes et tous et dont vous retrouverez ici un aperçu : https://47degresnord.fr/205-actualites-reouverture-de-la-li…

Les temps actuels, inédits et incertains, nous contraignent à nous adapter en permanence pour vous offrir le service le plus approprié et le plus efficace :

Ouverte jusqu'à présent tous les jours jusqu'à 16h, la librairie sera donc désormais accessible de 10h à 18h du lundi au samedi à compter de ce samedi 16 mai.

Vous êtes également nombreux à nous apporter votre soutien grâce au système de chèques-cadeaux mis en place par la Ville de Mulhouse.fr et Les Vitrines de Mulhouse : 10% pour vous, 20% pour votre commerçant préféré !
Si vous souhaitez marquer votre attachement à la librairie 47°Nord et à l'ensemble des commerces indépendants mulhousiens, c'est le moment ! Rendez-vous pour cela sur le site des Vitrines de Mulhouse où vous trouverez tous les détails : https://www.vitrinesdemulhouse.com/je-soutiens-mon-commerce…

Merci de votre fidélité, prenez soin de vous, des vôtres et des autres.

La librairie est ouverte !

Lundi 11 mai 2020

Après plusieurs semaines de sommeil, la librairie 47°Nord est prête à vous accueillir en toute sécurité pour faire le plein de livres et d'énergie positive.

Comme dans les parcs d'attractions, le bonheur est désormais est bout de l'allée ! Et ce sera tous les jours de 10h à 16h (jusqu'à 18h le samedi).

Merci aux clients déjà présents, à vous toutes et tous pour votre fidélité et votre soutien sans failles, et n'oubliez pas que le click and collect et la livraison à domicile continuent pour toutes les personnes qui ne souhaitent pas entrer dans le magasin !

Vous pouvez également soutenir 47°Nord en vous offrant un chèque-cadeau des Vitrines de Mulhouse sur lequel vous profiterez de 10% de remise, en sélectionnant la librairie comme le commerce que vous souhaitez aider : https://www.vitrinesdemulhouse.com/je-soutiens-mon-commerce…

A très vite !

La librairie est ouverte !

Soutenez 47°Nord et le commerce mulhousien grâce aux chèques cadeaux des Vitrines de Mulhouse !

Soutenez 47°Nord et le commerce mulhousien grâce aux chèques cadeaux des Vitrines de Mulhouse !

Dimanche 10 mai 2020

Demain, le centre-ville de Mulhouse reprendra un semblant de vie avec la réouverture de nombreux commerces, parmi lesquels la librairie 47°Nord. Dans une atmosphère forcément étrange, nous aurons plaisir à nous retrouver et à échanger dans un espace réaménagé pour vous assurer une visite la plus sécurisée possible (détails à retrouver ici : https://47degresnord.fr/205-actualites-reouverture-de-la-li…)

Toutefois, 47°Nord comme de nombreux autres commerces feront face dans les semaines à venir à de nombreuses difficultés pour assurer leur pérennité. C'est pourquoi la Ville de Mulhouse, en association avec Les Vitrines de Mulhouse ont lancé ces jours l'initiative #jesoutiensmoncommerce, vous permettant de soutenir la boutique mulhousienne de votre choix, en vous offrant un chèque cadeau grâce auquel tout le monde sera gagnant.

En effet, en vous rendant sur la page suivante : http://www.jesoutiensmoncommerce.com/…
vous pourrez vous offrir un chèque d'une valeur de 20, 50 ou 100 euros en bénéficiant de 10% de remise sur celui-ci et en reversant 20% de sa valeur au commerce de votre choix.

Si vous faites par exemple le choix d'acheter un chèque cadeau d'une valeur de 100 euros et que vous choisissez de soutenir la librairie 47°Nord, celui-ci ne vous coûtera en réalité que 90 euros tandis que nous en percevrons 20.

Précision importante : la valeur de votre achat vous sera remise en chèques de 10 euros vous permettant de les utiliser dans tous les commerces participant et pas uniquement dans celui que vous avez choisi de soutenir symboliquement. Ceux-là seront valables jusqu'au 31 décembre 2020.

Une très belle occasion pour vous d'économiser un peu d'argent sur vos futurs achats et de nous apporter un soutien précieux dans la longue reconstruction qui s'annonce pour le commerce mulhousien.
Les marques d'attachement à la librairie ont été innombrables au cours des deux derniers mois, et nous remercions par avance du fond du coeur toutes celles et ceux qui feront le choix de marquer une fois encore leur affection à 47°Nord au travers de cette belle initiative.

Il nous tarde de vous retrouver, demain ou plus tard. Prenez soin de vous, des vôtres et des autres !

L'équipe de la librairie.

Réouverture de la librairie le lundi 11 mai !

Vendredi 8 mai 2020

Nous revoilà !

Voici bientôt deux mois que nous vivons notre passion des livres par procuration, seuls ensemble, au travers de coups de coeur virtuels et de conseils lointains, générant chez nous autant d'envies que de frustrations.

A partir du 11 mai, le quotidien reprendra un semblant de vie un peu partout, convalescent et amputé de nombre de ses espaces vitaux, ses restaurants, ses cafés, ses cinémas, ses théâtres, ses salles de concerts ... Grâce à votre soutien sans failles, à votre enthousiasme, votre générosité et vos marques de confiance tout au long de ces semaines, la grille de la librairie 47°Nord, elle, aura le privilège d'enfin se lever sur une multitude de livres endormis, trépignant comme nous à l'idée de vous retrouver.

Nous serons donc là, présents au rendez-vous tant attendu mais dans le respect des consignes sanitaires, préoccupation principale qui nous anime depuis le début du confinement, et qui restera notre leitmotiv, nous contraignant bien sûr à nous adapter pour vous offrir le service le plus sécurisé possible. C'est donc dans des conditions particulières que nous serons en mesure de vous accueillir à partir de lundi et ce pour une durée indéterminée, corrélée à l'évolution de la maladie :

- Le magasin sera ouvert du lundi au vendredi de 10h à 16h et le samedi de 10h à 18h.

- La déambulation à l'intérieur de la librairie se fera en suivant un parcours réaménagé et balisé jusqu'aux caisses et à la sortie, comme dans les allées d'un grand magasin d'ameublement suédois que vous connaissez sans doute.

- L'accès sera limité à dix personnes avec le respect fondamental des gestes barrières et de la distanciation physique, au moyen notamment de marquages au sol.

- Du gel hydroalcoolique sera disponible à l'entrée et à la sortie, ainsi que des gants pour ceux qui souhaiteraient manipuler les livres sans danger.

- N'étant pas partisans des mesures coercitives, nous n'imposerons pas le port du masque à l'intérieur du magasin mais le recommanderons fortement, comptant sur la responsabilité individuelle de chacun. Le personnel de la librairie sera, pour sa part, équipé de visières recouvrant l'intégralité du visage.

- Dans la mesure du possible, les paiements devront s'effectuer par carte bancaire et sans contact, le plafond ayant été relevé à 50 euros.

Mais si cette reprise n'est que partielle pour nous, elle l'est aussi pour vous. Nous savons que vous êtes nombreux à subir la maladie, à l'affronter, à la craindre, à faire le maximum pour l'éviter. C'est pourquoi il est essentiel pour nous de maintenir nos services alternatifs vous permettant de vous fournir en livres sans pénétrer dans le magasin :

- Le "click and collect" sera maintenu : vous pourrez continuer à passer vos commandes via notre site internet, par mail ou par téléphone et venir les récupérer à l'entrée du magasin, sans y entrer. Les éditeurs reprenant eux aussi leur activité, nous serons désormais en capacité de traiter les commandes comme à l'accoutumée, en vous alertant toutefois sur la possibilité de l'allongement de certains délais de livraison, indépendant de notre volonté.

- Les livraisons à vélo et à domicile grâce à notre partenaire Bike in the City se poursuivront à Mulhouse et sa proche couronne. Tous les détails sont à retrouver ici : https://47degresnord.fr/173-actuellement-actu-n-1.html
Des livraisons en voiture sont possibles dans un périmètre élargi dans des cas particuliers de personnes âgées ou malades.

- Les envois par courrier reprendront avec des délais établis en fonction de l'activité des services postaux.

- Si vous le souhaitez, il vous est possible jusqu'à dimanche soir de vous offrir un bon d'achat que vous pourrez utiliser plus tard, lorsque vous serez en capacité de vous déplacer, grâce à notre partenariat avec le site internet Petitscommerces : https://soutien-commercants-artisans.fr/…/bon-dachat-chez-l…

- Nos amis du Clos 3/4, de la Biocoop Engelmann, de Mamma Mozza et, plus loin dans la rue de la Moselle, de Andreucci et du Tílvíst seront également ouverts pour vous permettre de mutualiser au maximum vos achats (découvrez les services proposés et leurs horaires sur leurs réseaux sociaux ou leurs sites internet).

Bien sûr, ces mesures donneront la désagréable impression d'être plongés dans le "Malevil" de Robert Merle, sur "La route" de Cormac McCarthy, ou tout roman de Richard Matheson, J. G. Ballard ou Stephen King avec lesquels nous aimons habituellement nous faire peur.

Bien sûr, la Maison Engelmann ne redeviendra pas avant un moment encore le lieu chaleureux et accueillant que nous aimons tant, où il est si bon de flâner, traîner, papoter, s'asseoir boire un café pour y déguster les premières pages du livre que l'on vient de s'offrir. Mais cette réouverture n'est qu'une étape, aussi bien dans le combat que nous menons collectivement contre cette épidémie que dans la quête de jours meilleurs et d'un épicurisme retrouvé.
Le brouhaha des tasses qui s'entrechoquent et des conversations à la volée nous manqueront sans doute, mais vous pouvez compter sur nous, sur notre sourire, notre détermination et notre enthousiasme à vous accueillir dans les conditions optimales, aussi bien pour votre santé que pour votre plaisir, et en attendant qu'enfin, la dernière page de cette très mauvaise histoire se tourne définitivement. Ensemble, nous oeuvrerons pour qu'elle ne soit plus qu'un mauvais souvenir, riche toutefois des nombreux enseignements à tirer.

Une nouvelle fois, nous tenions à vous adresser nos remerciements chaleureux et sincères pour les innombrables marques de soutien qui furent les vôtres deux mois durant. C'est pour vous mais surtout grâce à vous que la librairie 47°Nord sera présente au rendez-vous ce lundi et pour longtemps encore, pour faire vivre les livres et la culture à Mulhouse, et participer humblement à la renaissance de notre ville que nous aimons tant.

Prenez soin de vous, des vôtres et des autres et à lundi, ou quand vous le déciderez !

L'équipe de la librairie.

Réouverture de la librairie le lundi 11 mai !

La commune de Hombourg soutient 47°Nord

La commune de Hombourg soutient 47°Nord

Vendredi 1er mai 2020

C'est une très belle initiative que vient de lancer la commune de Hombourg !

Pour permettre à ses administrés de se fournir en lectures jusqu'à la fin du confinement, mais aussi pour soutenir 47°Nord, celle-ci se propose de centraliser les commandes de ses habitants et de jouer les coursiers afin de limiter les déplacements et la propagation éventuelle du virus.

Alors, si vous résidez à Hombourg, n'hésitez pas à vous faire livrer à la maison vos livres favoris en consultant notre boutique virtuelle (seuls ceux indiqués "en stock" et en vert seront disponibles) sur le site internet https://47degresnord.fr

Puis à passer commande avant lundi 4 mai en envoyant un mail conjointement aux adresses librairie@47degresnord.com et isahaenelhombourg@gmail.com en laissant vos noms, adresses et numéros de téléphone et en précisant que celle-ci fait partie de la commande groupée de Hombourg.

Nous vous contacterons par téléphone en début de semaine prochaine pour effectuer un paiement à distance et Madame Isabelle Haenel vous livrera directement vos livres chez vous d'ici le week-end prochain !

Nous remercions chaleureusement Isabelle pour cette association permettant de faire vivre de manière originale et sécurisée vos commerces de proximité et de maintenir entre nous tous ce lien si précieux en ces temps troublés.

Redémarrage de notre service de livraison à domicile à vélo !

Samedi 25 avril 2020 :

Chère cliente, cher client, chers amis,

Nous tenions avant tout à vous remercier chaleureusement pour les innombrables marques de soutien que vous nous adressez depuis de nombreuses semaines. Symboliques d'abord, par vos messages d'amitié et vos encouragements qui affluent chaque jour. Concrètes ensuite, par votre participation en très grand nombre à notre initiative de bons d'achats via le site internet petits commerces, ou vos commandes en masse grâce à notre système de "clic et retrait".

Du fond du coeur : merci !

Nous essayons d'être présents au quotidien pour vous accompagner tout au long de cette période et de toutes les façons possibles, de continuer à faire vivre les livres et partager notre passion commune.
Les auteurs et personnalités de tous horizons continueront jusqu'à la fin du confinement à se mobiliser pour vous offrir leurs conseils de lecture grâce à notre initiative vidéo #seulsensemble que vous pouvez retrouver dans la section consacrée sur ce site.
Nous continuons, chaque jour, à partager nos récents coups de coeur via nos réseaux sociaux, Facebook et Instagram.

Le système de bons d'achats se poursuivra également jusqu'à la réouverture complète de la librairie. Pour en profiter et nous apporter votre soutien, il vous suffit de vous rendre à cette adresse :

https://soutien-commercants-artisans.fr/products/bon-dachat-chez-librairie-47-degres-nord?fbclid=IwAR01iKQs8_Nnd4qOb29NuJvTgK9sBKas4J52yZ91p14Ue5tWEI3Q5djtwqM

puis de sélectionner un bon d'achat du montant de votre choix, disponible par mail et utilisable ensuite en magasin. Et bien sûr, vous pouvez également continuer à commander vos livres et les retirer directement à la librairie via grâce au "clic et retrait".

Mais nous allons désormais plus loin.

En étendant d'abord les horaires de ce dernier. A partir de lundi 27 avril, la librairie ouvrira ses portes à partir de 9h (et non plus 10) toujours jusqu'à 12h pour vous permettre de venir récupérer vos commandes (paiement par carte bancaire uniquement). Ces dernières s'effectuent principalement via la boutique virtuelle de notre site internet sur lequel figure notre stock disponible. Ces derniers jours toutefois, celui-ci a connu quelques difficultés et la connexion est parfois longue face à l'afflux de visites. Nous veillons à régler ces problèmes mais n'hésitez pas, dans ce cas de figure, à transmettre votre commande directement par mail à l'adresse duverpre@sfr.fr (en laissant votre numéro de téléphone) ou par téléphone (03 89 36 80 00) du lundi au samedi entre 9h et 12h. Nous la traiterons dans les meilleurs délais et en fonction des disponibilités en stock.
Bonne nouvelle : certains éditeurs sont à nouveau en mesure d'achalander les librairies mais les délais peuvent être, vous le comprendrez, inhabituellement longs.

Autre bonne nouvelle, en concertation avec notre partenaire Bike In the City, avec lequel nous avions lancé dès février un service de livraison à vélo, nous sommes en mesure de vous annoncer que nous réactivons dès lundi matin, 27 avril, cette possibilité pour vous de vous procurer des livres. Pour en profiter, passez-nous directement un coup de fil au 03 89 36 80 00 pour nous faire part de votre commande, procédez à un paiement par carte bancaire en vente à distance, et notre partenaire "Bike in the City" se chargera de vous livrer vos livres à vélo dans tout Mulhouse mais aussi à Brunstatt, Riedisheim, Pfastatt, Lutterbach ou Didenheim, avec des frais de livraison de 5€, offerts pour toute commande de 50€ et plus.
Nous pourrons également, uniquement dans des cas exceptionnels pour les personnes âgées et celles interdites de sortie, empêchées de venir directement jusqu'à la librairie, effectuer nous-mêmes des livraisons dans un périmètre plus étendu.

Dans le souci de préserver au maximum la santé des intermédiaires, postiers et livreurs, nous vous exhortons à limiter autant que faire se peut les commandes nécessitant un envoi postal. Nous mettons tout en oeuvre pour que le lien se retisse directement entre la librairie et ses clients, sans avoir à se faire les relais désinvoltes d'une épidémie loin d'être vaincue à ce jour, et impliquer dans notre chaîne de commande des personnes déjà suffisamment exposées.

Nous avons pu constater lors de cette dernière semaine et la mise en place du "clic et retrait", combien toutes et tous respectiez les consignes de sécurité et les gestes barrières. Nous vous en remercions chaleureusement et ne doutons pas de votre sens précieux des responsabilités en cette période que nous traversons tous ensemble, pour nous permettre d'en sortir collectivement au plus vite et nous retrouver, sans contraintes ni peurs, dans ce lieu unique qu'est la librairie 47°Nord et que nous avons voulu accueillant, bienveillant et toujours à votre service.

Merci à toutes et tous pour votre fidélité, votre confiance et votre soutien. Prenez soin de vous, des vôtres et des autres et à très bientôt,

L'équipe de la librairie. 

Redémarrage de notre service de livraison à domicile à vélo !

Réouverture de la librairie en "click and collect" !

Réouverture de la librairie en

Samedi 18 avril 2020 : 

Chère cliente, cher client, chers amis,

Le statut des librairies au coeur de la crise sanitaire évolue ces dernières heures.

De concert, le Ministère de la Culture et le Ministère de l'Intérieur viennent de déclarer le livre comme faisant partie des "produits de première nécessité". Cette modification juridique (que chacune et chacun jugera légitime ou non) change la donne quant aux services que nous sommes en mesure de vous fournir.

Les librairies étaient autorisées depuis plusieurs semaines (article 8 du décret du 23 mars) à pratiquer le "click and collect" ("clic et retrait" en bon français) permettant aux clients de commander via Internet ou par téléphone les livres de leur choix dans leur librairie favorite puis de venir le retirer en magasin grâce à la mise en place d'un système de guichets. Problème, les livres ne faisant pas partie des produits de première nécessité, il était impossible pour les clients de remplir leur attestation de sortie pour venir les récupérer.

Ce vide a donc été comblé.

Nous prenons acte de cette décision et faisons donc le choix, dès lundi 20 avril et comme la majorité de nos confrères, de mettre en place ce système dit de "clic et retrait" à la librairie 47°Nord. Notre priorité a toujours été et restera d'éviter de se faire les relais désinvoltes de l'épidémie qui nous frappe et de mettre en danger de quelconques intermédiaires, en premier lieu les livreurs et les postiers.

C'est pourquoi nous maintenons clos notre service de livraison ou d'envoi des livres à domicile, dans la lignée de ce qu'a décidé l'association de libraires Initiales à laquelle nous appartenons. De la même manière, ce service de "clic et retrait" sera pris en charge par une équipe restreinte de libraires afin d'exposer au minimum les différents salariés du magasin.

L'achat de livres ne pourra donc s'effectuer que via ce système et selon des règles sanitaires très strictes et définies comme suit :

- Rendez-vous sur notre site internet 47degresnord.fr et notre boutique virtuelle pour sélectionner les livres de votre choix en fonction du stock disponible en magasin uniquement (les distributeurs étant à l'arrêt, nous ne sommes pas en mesure de le renouveler pour le moment). Pour cela, assurez-vous que la mention "En stock" et "Ajouter au panier" s'affichent en vert sur votre écran, comme sur l'image sur votre gauche. Si "Ajouter au panier" accompagné de "Disponible sous X à X jours" sont indiqués en orange, nous ne serons pas en mesure de traiter la commande.

- Passez commande de vos livres sélectionnés directement via notre site internet, par mail à l'adresse duverpre@sfr.fr en laissant impérativement vos noms et numéro de téléphone, ou par téléphone au 03 89 36 80 00 du lundi au samedi de 10h à 12h.

- Traitement de votre commande. Nous vous appellerons pour vous tenir informés de la possibilité de traiter ou non, partiellement ou intégralement, votre demande et vous indiquer qu'elle est prête à être récupérée. Vous aurez alors la possibilité d'effectuer par téléphone un paiement à distance par carte bancaire pour éviter toute manipulation du terminal au moment de votre passage en magasin.

- Retrait à la librairie 47°Nord - Maison Engelmann tous les jours du lundi au samedi de 10h à 12h uniquement en suivant un parcours balisé (entrée par l'accès à la galerie rue de la Moselle et sortie rue Engelmann) et en respectant la distanciation sociale préconisée.

- Pour celles et ceux qui n'auront pas choisi le paiement à distance, paiement à réception par carte bancaire uniquement, sans contact dans la mesure du possible. Le terminal CB sera désinfecté après chaque manipulation.

- Il sera impossible de déambuler dans le magasin et de choisir un livre directement sur place.

Nous sommes heureux de pouvoir reprendre un semblant d'activité et renouer avec vous un lien plus concret et plus humain, et de permettre à vous qui êtes en manque de lecture de pouvoir combler vos besoins, sans faire courir d'autres risques que ceux pris en âme et conscience par ceux qui feront le choix de nous rendre visite.

Nous vous rappelons aussi que nos amis de Mamma Mozza sont également ouverts tous les matins, ainsi que ceux du Clos 3/4 les vendredis et samedis (de 9h à 12h) et de Tilvist en drive piéton de 9h30 à 17h. N'hésitez pas à mutualiser vos achats pour vous éviter de multiplier les sorties.

En espérant que cette reprise (très) partielle de notre activité vous permettra de mettre du baume au coeur à vos journées de confinement. Restez toutefois prudents lorsque vous nous rendrez visite et prenez soin de vous et des autres en respectant les consignes de sécurité. Nous aurons tout loisir à échanger tous ensemble autour des livres et partager cette passion commune une fois toutes ces contraintes levées.

Merci pour votre compréhension dans ces circonstances exceptionnelles, et merci surtout de votre confiance et de votre soutien sans failles.

L'équipe de la librairie.

Soutenez la librairie 47°Nord grâce à nos bons d'achat !

Mercredi 15 avril 2020 :

Chère cliente, cher client, chers amis,

Face à la crise sanitaire qui nous touche tous durement et frappe économiquement de plein fouet de multiples secteurs d'activité, nous mettons à partir d'aujourd'hui un système de bons d'achats pour vous permettre de soutenir concrètement votre librairie et plus largement le commerce de proximité, mais aussi de vous offrir par avance les livres qui vous auront fait envie durant ces semaines de confinement.

Pour profiter de ce service et nous apporter votre soutien, il vous suffit pour cela de vous rendre sur notre page consacrée sur le site partenaire www.petitscommerces.fr et de sélectionner votre bon d'achat pour le montant de votre choix :

https://soutien-commercants-artisans.fr/products/bon-dachat-chez-librairie-47-degres-nord?fbclid=IwAR01iKQs8_Nnd4qOb29NuJvTgK9sBKas4J52yZ91p14Ue5tWEI3Q5djtwqM

Une fois commandé, vous recevrez celui-ci par email et il vous suffira de nous le présenter en magasin dès la réouverture de la librairie. Ainsi, c'est un peu du lien unique que nous avons tissé tous ensemble que nous conserverons, avant la grande réouverture du magasin que nous attendons tant.

Merci pour votre précieuse fidélité à toutes et tous. Prenez soin de vous, des vôtres et des autres.

L'équipe de la librairie.

Soutenez la librairie 47°Nord grâce à nos bons d'achat !

Disparition de Pierre Bénichou ...

Mardi 31 mars 2020 :

Ce n'est pas tant un conseil de lecture que je vous adresse ce soir, qu'un coup de coeur pour un homme.

Il y a trois ans, alors que paraissait aux éditions Grasset son premier et unique livre, j'étais parti à Paris trouver Pierre Bénichou à la sortie de RTL (encore installée rue Bayard) pour lui proposer de venir nous le présenter dans notre librairie. Poliment, il m'avait répondu "oui, bien sûr". Il s'est appuyé ensuite péniblement sur mon bras pour se déplacer jusqu'à son véhicule. J'ai compris alors qu'il ne pourrait pas tenir parole et que je n'aurais pas l'occasion d'organiser avec lui la rencontre qui me tenait sans doute le plus à coeur.

La période actuelle était déjà suffisamment triste pour que l'on ne soit pas privé, en plus, de rire. Voilà quinze ans que m'accompagnait à travers le poste cet homme d'une grande érudition et d'une formidable intelligence, qu'il dissimulait derrière une gouaille sans pareille, parfois grossière mais toujours drôle.

La perte est immense, et ma tristesse également.

Sa plume était rare, parce qu'il pensait que tout le monde écrivait mieux que lui. Il se trompait. Il s'était alors contenté de rédiger pour "le Nouvel Observateur" les nécrologies de ses amis, qui lui faisaient l'outrage de partir avant lui (Coluche, Aragon, Duras, Ferré ...) et compilées dans ce livre.

Je n'oserai pas faire la sienne, parce qu'elle ne serait pas à la hauteur. Rien ne sera jamais à sa hauteur. Il était le plus grand.

Je n'aurai eu la chance de le croiser que l'espace de quelques secondes, mais elles sont éternelles dans ma mémoire. A défaut de pouvoir l'entendre encore, je le relirai, et je vous invite à le (re)découvrir vous aussi.

Alexis.

Disparition de Pierre Bénichou ...

Les personnalités se mobilisent pour Mulhouse et la librairie !

Les personnalités se mobilisent pour Mulhouse et la librairie !

Lundi 23 mars 2020 :

L'urgence sanitaire est maximale. Nous le savons à Mulhouse, mieux que nulle part ailleurs, où nous en payons le lourd tribut depuis plusieurs semaines déjà. Nos pensées continuent d'aller en priorité aux personnels soignants qui se démènent pour tenter de sauver des vies, mais également à toutes celles et ceux qui sont mobilisés sur le terrain pour assurer la continuité de nos services essentiels.

La librairie restera fermée jusqu'à nouvel ordre mais il nous fallait penser un lien nous permettant de maintenir le contact avec vous, vous ouvrir une petite fenêtre quotidienne vers ce monde normalement fait de lectures, de découvertes et d'émotions en tous genres, et dont nous sommes actuellement privés.

C'est ainsi que se mobilisent chaque jour pour 47°Nord et pour la ville de Mulhouse les écrivains, romanciers, essayistes, historiens, journalistes, artistes, personnalités de tous bords passés par la librairie ces dernières années. Certains même ne sont jamais venus mais tenaient à vous adresser leur soutien. Messages de sympathie, conseils littéraires, dernier coup de coeur en date, lecture d'un extrait ... Tous participent à cette initiative que nous avons intitulé "Seuls ensemble !".

Chaque jour, ce sont deux vidéos qui sont postées sur nos réseaux sociaux, Facebook, Twitter et Instagram et sur ce site (dans la section consacrée #seulsensemble), directement enregistrées par les auteurs, parfois émouvantes, parfois drôles, toujours bienveillantes.

Audrey Pulvar, Cyril Dion, Valérie Perrin, Philippe Besson, Nancy Huston, François Sureau, Olivia Ruiz, Philippe Manoeuvre, Jane Birkin, Thomas Piketty, Leïla Slimani, Magyd Cherfi, Anne Nivat, Augustin Trapenard, Jeanne Benameur, Marc Levy, Thierry Beccaro, Marie Robert, Thomas Legrand, Eric Reinhardt, Jean-Jacques Bourdin et beaucoup d'autres, jusqu'à la fin du confinement, ont accepté de se prêter au jeu.

Nous vous invitons à les découvrir si ce n'était déjà fait, et à nous suivre sur nos différents réseaux :
Facebook : 47 degrés Nord
Twitter : Librairie 47°Nord // nord_47
Instagram : 47_degres_nord

En attendant, prenez soin de vous, des vôtres et des autres.

L'équipe de la librairie.

47°Nord face à l'épidémie de Covid-19

47°Nord face à l'épidémie de Covid-19

Jeudi 19 mars 2020 :

Ce matin, le ministre de l'Economie et des Finances Bruno Le Maire s'est dit prêt à revenir sur la fermeture des librairies. Nous attendons de l'Etat qu'il soutienne financièrement les librairies indépendantes, et non qu'il les réouvre en plein coeur d'une crise sanitaire de grande ampleur, et alors que la France est placée sous cloche pour le bien de tous.

Nous ne souhaitons pas être les relais supplémentaires et désinvoltes d'une maladie dont nous sommes tous potentiellement les victimes, qui accule nos personnels de santé qu'il s'agit d'aider et soutenir plus que quiconque, place en première ligne et avec courage et dignité les forces de l'ordre, agents de sécurité, ambulanciers, personnels de la grande distribution et des commerces de proximité restés ouverts, ou encore les livreurs et les postiers.

C'est aussi en pensant à ces derniers que nous avons fait le choix de ne pas maintenir notre service de commande en ligne et de livraison à domicile. Nous préférons nous plier aux recommandations d'éviter tout déplacement et contact superflus afin de les protéger au maximum et de nous sortir au plus vite et tous ensemble de cette période d'une gravité exceptionnelle.

Les semaines particulières qui s'annoncent pour chacun et chacune d'entre nous sont aussi l'occasion de nous replonger dans nos bibliothèques, de lire cette nouveauté d'il y a 3 ans qui prend la poussière au pied du lit, relire cette histoire qui nous avait tant touchés lorsque nous étions étudiants, découvrir enfin ce grand classique que nous nous promettons de lire un jour, s'attaquer une bonne fois pour toute au "Temps Perdu" de Proust qui nous défie depuis toujours.

L'ensemble des éditeurs ayant reporté leurs sorties programmées au printemps, notre frustration de la nouveauté sera atténuée. Certains d'entre eux (comme les éditions de La Découverte) ont par ailleurs mis en ligne gratuitement une partie de leur catalogue pour vous permettre de passer le temps avec davantage de légèreté.

De notre côté, nous resterons fermés jusqu'à nouvel ordre. Que nous devions réouvrir sur autorisation du gouvernement ou à la fin du confinement dans quelques semaines, soyez certains du crève-coeur qui est le nôtre de ne pouvoir exercer notre métier, être à votre contact, échanger autour de cette passion qui nous unit, mais le mot d'ordre est simple et il nous faut le respecter car chaque entrave à cette règle, chaque seconde perdue à s'y soumettre, et ce sont autant de vies mises en danger : restez chez vous !

Un jour viendra, nous nous retrouverons et comptez sur nous pour fêter dignement ce moment à la librairie ! Nous vous promettons, le temps d'une journée et d'une soirée, de conjurer le sort en partageant tous ensemble notre liberté retrouvée.

D'ici là, prenez soin de vous, de vos proches et des autres. Nous transmettons tout notre soutien et notre admiration à celles et ceux qui, parmi vous ou ailleurs, sont chaque jour mobilisés pour nous soigner, nous nourrir, nous transporter et nous protéger.

L'équipe de la librairie.

Covid-19 : fermeture de la librairie pour une durée indéterminée

Lundi 16 mars 2020 :

Chère cliente, cher client, chers amis,

Voici le temps venu de vous attaquer enfin à cette pile de livres que vous nous dites accumuler au pied de votre lit depuis des mois, celle que nos vies parfois infernales nous empêchent d'affronter et que nous, cruels libraires, faisons grossir à mesure que vous nous rendez si gentiment visite.

Nous aurions pu arguer que la nourriture de l'esprit que nous défendons est aussi essentielle que celle du corps, mais la raison et la responsabilité de chacun doivent l'emporter.

A compter de ce jour, et comme la majeure partie des commerces en France, la librairie 47°Nord baisse son rideau pour une durée indéterminée.

Nous avons oeuvré des années durant pour que vous bénéficiez d'un stock suffisant de livres, cette fameuse pile qui vous permettra de faire de ce confinement une formalité. Profitez, riez, pleurez, vivez à travers ces quelques livres, les meilleurs compagnons de galère dont on puisse rêver !

Nous aurions également aimé vous assurer que la livraison depuis notre site internet se poursuivra mais nous n'avons à ce jour aucune visibilité quant à la continuité des services postaux dans les semaines à venir. Nous vous tiendrons informés dès que possible quant à cette éventualité et nous continuerons à partager sur notre site internet et notre page Facebook nos coups de coeur pour garder avec vous un lien, aussi virtuel soit-il.

Comptez sur nous pour être présents en magasin dès la levée de ces mesures. Soyez assurés de notre reconnaissance pour votre fidélité, votre bienveillance et l'énergie positive qui est la vôtre au quotidien pour permettre à la librairie et à la Maison Engelmann d'en faire un lieu si atypique et chaleureux.

Prenez soin de vous,

L'équipe de la librairie

Covid-19 : fermeture de la librairie pour une durée indéterminée