22/11/2019 au 24/11/2019 - 10h à 22h

Forum Latitude : Quel Monde Pour Demain ?"

3 jours et 30 conférences-débats pour interroger le monde qui vient, les 22, 23 et 24 novembre à Motoco, en présence de Rob Hopkins, Audrey Pulvar, Paul Jorion, Brigitte Gothière (L214), Valérie Cabanes, Michaël Foessel, Henri Pena-Ruiz, Jean-Michel Aphatie et beaucoup d'autres !

Notre planète est en surchauffe. La sixième extinction de masse de la biodiversité est en marche. Nos démocraties plient sous le poids d’un système économique prédateur. Les algorithmes menacent les libertés. L’individualisme triomphe. « Notre maison brûle et nous regardons ailleurs » disait Jacques Chirac dès 2002, comme une terrible prophétie qu’il nous laissait en héritage.

« Le monde de demain » est désormais au cœur de toutes les préoccupations. Pour la première fois, il fait peur. Il nous livre chaque jour un peu plus à ses incertitudes et ses menaces, dont les sociétés humaines ne pourront plus éternellement en nier leur responsabilité. Les uns brandissent leur certitude de l’effondrement à venir, les autres restent profondément confiants en la capacité de l’humanité à surpasser le péril qui se présente à elle. Mais tout le monde (ou presque) s’accorde à dire que nous devons changer.

Mais comment ? Comme tout bouleversement, la transition écologique ne pourra être confortable pour des populations occidentales biberonnées à la surconsommation de biens, de marchandises émotionnelles et de ressources naturelles. Il nous faut alors réfléchir ensemble à un projet commun de sociétés plus vertueuses, plus humaines et plus respectueuses de notre environnement. Il n’en va pas uniquement de notre vivre ensemble, c’est la survie pure et simple de notre planète à moyen terme qui est en jeu.

Pour la deuxième année, la librairie 47°Nord tentera de vous offrir un espace de discussion permettant de réfléchir ensemble aux multiples problématiques que posent "le monde de demain".
Ce Forum, qui se tiendra les 22, 23 et 24 novembre à Motoco, a pour ambition de réunir les acteurs et actrices de la vie intellectuelle et culturelle impliqués par les questions qui le composeront. La pluralité des opinions doit permettre de confronter les points de vue dans une démarche bienveillante et constructive, avec pour objectif d’ouvrir des pistes de réflexion et dresser un état des lieux et un panorama non exhaustif du chemin qu’il reste à accomplir pour parvenir à un Monde plus juste et plus en phase avec l'environnement. Le tout afin de porter une réflexion croisée sur le monde de demain : se décide-t-on à faire des utopies notre réel, ou continuons-nous à mettre en œuvre dans le réel les dystopies que nous imaginons si bien dans les fictions contemporaines ?

Au final, ce sont 28 conférences-débats qui se tiendront sur trois jours avec une quarantaine d'intervenants, des philosophes, sociologues, historiens, scientifiques, artistes, responsables politiques, journalistes et militants associatifs.

Nous vous proposons de découvrir ici le programme de ces trois journées, lors desquelles vous pourrez également profiter d'un espace bar/restauration en continu.

Les nombreux frais engagés à cette occasion nous contraignent, de manière exceptionnelle et alors que nous faisons toujours le nécessaire pour assurer la gratuité de nos événements, à rendre payant l’accès à celui-ci et, se faisant, à compter sur votre compréhension et votre précieux soutien. Les billets seront ainsi mis en vente via l’adresse suivante, 5€ par jour ou 10€ les trois jours, avec la gratuité maintenue pour les chômeurs, les étudiants et les moins de 18 ans (sur justificatif)

https://www.billetweb.fr/latitude-quel-monde-pour-demain

Vous pourrez également acheter votre billet sur place le jour de l’événement. 
La programmation est susceptible d'être modifiée jusqu'au dernier moment, pour des imprévus indépendants de notre volonté. Aucun remboursement ne sera possible. 

Nous pouvons compter sur le précieux soutien de nos partenaires, que nous remercions ici : Motoco, le groupe BioCoop, le Service Universitaire d'Action Culturelle (SUAC) de l'Université de Haute Alsace, le Coff'Tea Shop Tilvist, le groupe Weleda, la revue et site internet Usbek & Rica, le mouvement citoyen Alternatiba 68.

 

 

VENDREDI 22 NOVEMBRE

Salle 1

20h : QUEL AVENIR POUR LA TERRE ?

Les chocs économiques et écologiques promis aux sociétés contemporaines les contraignent à penser des nouvelles formes de responsabilité et de solidarité en phase avec l'environnement, aussi bien à l'échelle des individus qu'à celle des États. Discussion entre Rob Hopkins, initiateur du mouvement des villes en transition, et Valérie Cabanes, principale défenseure de la reconnaissance dans le droit international de l'écocide, ces crimes perpétrés contre la Nature.

Intervenants : Valérie CABANES - Rob HOPKINS
Animation : Brice MARTIN - Traduction : Anne SALETES
En dédicace : Michel HUTT, auteur du "Cri du Colibri", roman inspiré des travaux de Rob Hopkins

 

SAMEDI 23 NOVEMBRE


Salle 1


10h : LA VILLE DE DEMAIN

Comment penser la transformation de l'espace urbain pour permettre la création d'une ville écologique et durable ? Le développement des technologies modernes implique-t-il la prise en compte des intelligences numériques dans la transition urbaine ?

Intervenants : Introduction de Rob HOPKINS
Julien DOSSIER - Nicolas GILSOUL - Frédéric LENNE
Animation : Anne SALETES



11h30 : CHASSES : DIVERTISSEMENT OU PRESERVATION DE LA BIODIVERSITÉ ?

La prise en compte de la souffrance animale par le grand public rend obsolète certaines pratiques que l'on s'obstine pourtant à perpétuer « par tradition ». D'autres, telle que la chasse, sont défendues par les uns comme le premier outil permettant de préserver certaines espèces, attaquées par les autres comme des sévices inutiles infligés aux animaux et participant aux dérives de la société de consommation. Peut-on vraiment défendre la biodiversité en tuant des animaux ? Doit-on continuer à penser que la Nature s'organise autour de l'activité humaine ?

Intervenants : Raphaël LARRERE - Pierre RIGAUX
Animation : Brice MARTIN


13h : LE MARCHÉ EST-IL LA RELIGION CONQUÉRANTE DU XXIème SIECLE ?

Après avoir surmonté les désastres du nazisme et du stalinisme au XXème siècle, les sociétés occidentales, soumises à une crise nouvelle d'une ampleur inédite, sont-elles aveuglées par leur croyance sans faille dans le néolibéralisme et « l'état de nature » du Marché ? Peut-on penser une alternative au système économique qui nous gouverne ?

Intervenants : Dany-Robert DUFOUR - Fabrice FLIPO
Animation : Francis STOFFEL


14h30 : OCÉANS ET HUMANITÉ, DESTINS LIÉS ?
Depuis son apparition, l'Homme a toujours été intimement lié aux océans. Aujourd'hui, la surpêche et la pollution précipitent ces derniers, où 90% des êtres vivants ont disparu depuis 1945, vers un désastre écologique. Ils régulent le climat, soutiennent la vie sur Terre et leur destinée est pourtant ignorée par la majorité des populations. Comment impulser la nécessaire remise en question des activités humaines pour contrer l'inévitable péril de l'humanité ?

Intervenante : Élodie POUET de l'association SEA SHEPHERD
Animation : Brice MARTIN


16h : LE VEGANISME EST-IL L'AVENIR DE L'HOMME ?
L'élevage intensif a fait de la Terre un enfer pour une multitude d'animaux, en plus du danger qu'il fait peser sur la pérennité même de notre écosystème. L'humain, fort de sa domination sur les autres espèces, s'est convaincu de sa supériorité, façonnant l'animal à son usage, alimentaire, industriel et divertissant. La remise en cause de la hiérarchisation entre humanité et animalité est-elle indispensable pour penser un monde plus juste et plus respectueux de la nature et de la biodiversité ?

Intervenante : Brigitte GOTHIERE, présidente de l'association L214 
Animation : Mathieu BRAND


17h30 : QUELLES ETHIQUES POUR L'INTELLIGENCE ARTIFICIELLE ?
Avec l'Intelligence Artificielle, les machines vont remplacer l'humain dans toujours plus de tâches : dans le travail pour soulager les individus des corvées les plus ingrates, en médecine pour améliorer les diagnostics, en voiture pour éviter les accidents, dans le sport pour parvenir à un résultat plus juste etc. Mais ces révolutions promettent-elles le meilleur ou annoncent-elles le pire ? Sommes-nous sûrs de notre propre éthique dans l'application des algorithmes à notre quotidien ?

Intervenants : Benoît BERTHELOT - Jean-Gabriel GANASCIA
Animation : Mathieu BRAND


19h : L'ECOFEMINISME : LE COMBAT FEMINISTE TRIOMPHERA-T-IL EN INTEGRANT LA PREOCCUPATION ENVIRONNEMENTALE ?
Existe-t-il un lien entre l'exploitation de la Nature et la domination ancestrale des hommes sur les femmes ? C'est la thèse défendue par l'écoféminisme, pensée philosophique encore méconnue en France mais puissante aux États-Unis. La prise de conscience de la gravité du réchauffement climatique permettra-t-elle de mettre fin aux inégalités et aux violences subies par les femmes ? Mettre fin au capitalisme est-il le meilleur moyen d'abattre le patriarcat ?

Intervenantes : Catherine LARRERE - Audrey PULVAR - Régine QUEVA 
Animation : Annabelle LAURENT


20h30 : EDWARD SNOWDEN, GRETA THUNBERG, AARON SWARTZ... SAUVEURS DE LA DEMOCRATIE OU CIBLES A ABATTRE ?
Ils déstabilisent l'ordre établi et les autorités, au point d'être tournés en ridicule, pourchassés ou excommuniés. Pour les uns, ils sont des sauveurs, pour les autres, des traîtres ou des marionnettes. Edward Snowden, Greta Thunberg et le mouvement Youth For Climate, Aaron Swartz … Flore Vasseur se penche depuis des années sur le parcours de ces personnages hors-du-commun qui nous contraignent à nous interroger sur la viabilité de nos démocraties.

Discussion et projection du film « Meeting Snowden » réalisé en 2017
Intervenante : Flore VASSEUR 
Animation : Antoine JARRY

 

Salle 2


11h : LE FUTUR DANS LA FICTION
Black Mirror, Alien, Enki Bilal, Margaret Atwood, Marc Dugain … Omniprésentes, les fictions sur le futur – littéraires, cinématographiques ou télévisuelles – imprègnent chaque jour un peu plus les tissus profonds de nos imaginaires. Les dystopies ne sont plus seulement l'apanage de la science-fiction, tant elles ont investi le champ de la fiction classique. Qu'est-ce que la prolifération de ces œuvres et l'intérêt que nous leur portons disent de notre futur, de nos craintes et de nos espoirs ?

Intervenant : Manouk BORZAKIAN
Animation : Antoine JARRY


12h30 : LES HEROS DE L'ENVIRONNEMENT
Ils sont les pionniers de la littérature sacralisant la nature sauvage, l'aventure et l'environnement, les intellectuels et les scientifiques ayant théorisé l'écologie, les activistes célèbres ou anonymes partis risquer leur vie pour la planète et pour nous tous. Ils s'appellent Jack London, Rachel Carson, Henry David Thoreau, Alexandra David-Neel, Gary Snyder ... Projecteur sur leur parcours, leur combat, leur œuvre, et leur héritage.

Intervenant : Baptiste LANASPEZE (président des éditions WildProject)
Animation : Antoine JARRY


14h : NOTRE CERVEAU EST-IL ECOLO ?
Comment se fait-il que, ayant conscience du danger de la surexploitation des ressources, de la destruction de notre écosystème et de la biodiversité, l'Homme se montre incapable de réagir ? Longtemps meilleur allié de l'être humain, le cerveau risque désormais de le mener à sa perte. Les nouvelles technologies et leurs dispositifs associés aux capacités cérébrales seront-elles en mesure de nous rendre à nouveau maîtres de notre destin ?

Intervenants : Sébastien BOHLER - Moïna FAUCHIER-DELAVIGNE - Lisa GARNIER
Animation : Anne SALETES


15h30 : PEUT-ON RÉELLEMENT ÊTRE LIBRE DANS UNE NATURE DOMINÉE ?
Nos sociétés se sont construites sur un modèle de domination technique mais surtout sociale qui conduit à une domination de la Nature. « L'empire de l'homme sur la nature est le plus noble de tous les empires » disait Bacon. Mais comment l'humain pourrait-il être libre en appartenant à un système qui domine la Nature ? La crise environnementale que nous traversons doit-elle nous inciter à repenser plus en profondeur les rapports de l'Homme avec la Nature ? Catherine et Raphaël Larrère livrent une somme philosophique de l'écologie, convoquant la naturalité de Rousseau, la wilderness de Thoreau, l'anthropocène, la biodiversité ou la justice environnementale pour répondre à cette question fondamentale.

Intervenants : Catherine LARRERE - Raphaël LARRERE
Animation : Francis STOFFEL


17h : LES DECHETS FAÇONNENT-ILS NOTRE ENVIRONNEMENT ?
Notre environnement est aussi l'histoire de la relation des humains avec leurs déchets. Dramaturge d'exception aussi drôle qu'érudit, David Wahl vous invite à explorer ce lien paradoxal entre le propre et le sale, à questionner cette humanité qui se croit propre tout en salissant le monde, qui occulte les immondices qui l'entourent, pourtant fabriquées de ses mains.

Intervenant : David WAHL
Animation : Jean-Marie VALDER

18h30 : LE POUVOIR DE DIRE NON : L'EXEMPLE D'ADP
Mais pourquoi Emmanuel Macron veut-il vendre les aéroports de Paris ? Pourquoi le gouvernement a-t-il décidé de privatiser une entreprise qui est le numéro 1 mondial du secteur ? Le journaliste Daniel Schneidermann (Arrêt sur Images) vous invite à vous plonger sur cette question qui touche aux services publics comme au réchauffement climatique et à la démocratie. Pour la première fois, les Français peuvent dire STOP à la vente des bijoux de famille, payés avec les impôts de plusieurs générations. STOP à l'inflation folle du trafic aérien qui abîme la planète : des actionnaires privés n'auront comme seule boussole que le profit, quel que soit l'impact du kérosène sur le climat. STOP à ceux qui décident à notre place.
Intervenant : Daniel SCHNEIDERMANN
Animation : Antoine JARRY

 

DIMANCHE 24 NOVEMBRE

 

Salle 1


10h : DE QUOI LES POPULISMES SONT-ILS LE SIGNE ?
Définir la menace pour mieux la comprendre : partout dans le monde, des Etats-Unis au Brésil en passant par l'Italie, l'Allemagne, les Pays-Bas, la Hongrie ou la France, les partis populistes et parfois xénophobes renaissent et fleurissent, rencontrant des succès électoraux de plus en plus spectaculaires. Mais ce populisme est-il singulier ou protéiforme ? Naît-il d'un terreau commun aux colères qui s'expriment ici ou là, ou présente-t-il des spécificités propres à chaque pays ? Est-il plus dangereux que le système duquel il se veut être une alternative ?

Intervenants : Michaël FOESSEL - Jean-Claude KAUFMANN - Daniel SCHNEIDERMANN
Animation : Marie-Claire VITOUX


11h30 : LA DEMOCRATIE EST-ELLE ARMÉE POUR AFFRONTER LE PERIL ECOLOGIQUE ?
Les croyances des humains en leur possibilité de déterminer eux-mêmes les sociétés politiques indépendamment de la Nature, empêchent-elles de considérer l'urgence écologique comme un sujet sérieux ? Pour se rendre compatible avec les défis majeurs qui se présentent à nous, la démocratie doit-elle muter dans ses institutions ?

Intervenants : Jean-Claude KAUFMANN - Valéry LARAMEE DE TANNENBERG - Audrey PULVAR - Jo SPIEGEL 
Animation : Marie-Claire VITOUX


13h : VIVONS-NOUS EMPOISONNÉS ?
Pesticides, perturbateurs endoctriniens, amiante, médicaments, nous sommes tous exposés volontairement ou à notre corps défendant chaque jour à des substances qui nous intoxiquent et peuvent à terme entraîner des dégâts considérables sur notre santé. Les lobbies sont-ils à ce point installés en profondeur dans les appareils d’État pour que celui-ci en vienne à sacrifier les êtres vivants et la planète pour permettre à quelques multinationales d'engranger des profits mirobolants ?

Intervenants : Roger LENGLET
Animation : Anne SALETES


14h30 : DÉRÈGLEMENT CLIMATIQUE : Y AURA-T-IL UN JOUR D'APRÈS ?
Montée du niveau de la mer, phénomènes météorologiques exceptionnels qui se répètent, multiplication des épisodes caniculaires et des mégafeux, pollution insoutenable, augmentation progressive des températures moyennes, déplacements de population … Le dérèglement climatique semble enclenché et inéluctable, mais mesure-t-on seulement ses conséquences et les risques encourus ? Sommes-nous capables de repenser nos interactions avec la nature avant que l'irréparable ne se produise ?

Intervenants : Valéry LARAMEE DE TANNENBERG - Pascal YIOU
Animation : Brice MARTIN


16h : SE DEBARRASSER DU CAPITALISME EST UNE QUESTION DE SURVIE
Une machine à concentrer la richesse, laissant une poignée de vainqueurs face à une armée de vaincus, voilà ce qu'est devenu le capitalisme selon Paul Jorion. L'anthropologue dresse un portrait sans concession d'un système économique dont il devient urgent de se débarrasser, offrant par ailleurs des pistes d'espoir permettant d'envisager notre salut. Encore faut-il le vouloir. Alors, sommes-nous seulement outillés pour empêcher notre propre extinction et impulser un véritable redressement ?

Intervenant : Paul JORION


17h30 : COLLAPSOLOGIE : PEUT-ON EVITER LA FIN DU MONDE ?
Les théoriciens de la collapsologie prévoient l'effondrement du monde d'ici 20 à 30 ans. Pendant longtemps, ceux-là étaient considérés comme de sympathiques illuminés mais depuis, des travaux scientifiques s'accumulent pour accréditer cette projection, dont certains traitent même d'exemples locaux. Selon eux, la catastrophe est inévitable. Il ne serait plus possible d'agir, même avec des mesures extrêmes. Mais alors, n'y a t-il vraiment plus aucun espoir ?

Intervenants : Yves COCHET - Adrien BIASSIN


19h : FIN DU MONDE OU FIN DU MOIS : FAUT-IL VRAIMENT CHOISIR ?
L'expression opposant la « fin du monde » à la « fin du mois » a fait florès depuis qu'elle fut popularisée par le mouvement des gilets jaunes. L'obsession de la « France périphérique » descendue dans les rues par centaines de milliers à vouloir vivre dignement de son travail est-elle par principe incompatible avec le bien commun et la problématique écologique ? Les revendications portées des mois durant dans les manifestations sont-elles le signe de notre individualisme, ou le refus de payer pour les turpitudes d'un système économique qui détruit l'environnement ?

Intervenant : Henri PENA-RUIZ 


Salle 2


11h : NOUS LAISSERA T-ON UN CIEL À OBSERVER ?
Consentir à la nuit, c'est accepter de se soumettre aux expériences singulières qu'elle seule rend possibles. Mais alors que la Voie Lactée n'est plus visible pour un tiers de l'humanité, et alors que les effets de la lumière artificielle sur l'environnement et notre santé deviennent dramatiques, sauver la nuit et la reconsidérer comme un bien commun plutôt que comme un bien marchand devient un enjeu majeur. Un géographe et un philosophe débattent ensemble des enjeux écologiques, économiques et philosophiques de la nuit.

Intervenants : Samuel CHALLEAT - Michaël FOESSEL
Animation : Antoine JARRY


12h30 : POUR UNE REVOLUTION DELICIEUSE : PRODUIRE MIEUX POUR MANGER MIEUX
Face à l'état de la planète, la cuisine peut-elle être l'une des clés de la transition écologique qui s'impose à nos sociétés ? Diminution de la consommation de viande, protection des producteurs locaux et du patrimoine alimentaire, émancipation face à l'emprise de l'industrie agro-alimentaire, l'urgence environnementale impose également que nous protégions ce trésor de l'humanité qu'est la nourriture et que nous pensions une transmission plus vertueuse et écologique de la cuisine à nos enfants.

Intervenants : Gilles DAVEAU - Régine QUEVA
Animation : Jean-Marie VALDER


14h : L'AFRIQUE, CONTINENT DES SOLUTIONS ?
La conception occidentale de l'Afrique reste terriblement binaire : elle est, au choix, un marché ou un danger. Les inégalités alimentées et entretenues par le système capitaliste font du continent africain sa première victime, mais aussi la première victime du dérèglement climatique. Penser la transition écologique via le combat contre les inégalités en Afrique permettra-t-il d'imaginer un monde plus solidaire et vertueux ?

Intervenants : Amzat BOUKARI-YABARA - Audrey PULVAR
Animation : Antoine JARRY


15h30 : FAUT-IL RÉINVENTER LE JOURNALISME ?
Nous avons du mal à définir le rôle précis de la presse en démocratie, mais nous savons pertinemment ce qu'il viendrait à manquer si nous en étions privés. Le mouvement des gilets jaunes a révélé la crise de confiance que subit le journalisme dans nos sociétés. Face au mariage explosif des chaînes d'information en continu et des réseaux sociaux et à la prolifération des fake news, le journalisme doit-il entamer son examen de conscience et se réinventer pour faire face à la défiance du public ?

Intervenants : Jean-Michel APHATIE - Mathieu BRAND
Animation : Alexis WEIGEL


17h : RENOUER AVEC LA NATURE
La beauté d'un coucher de soleil, d'une fleur qui éclot ou d'une montage enneigée nous fascine. Pourtant, la modernité, le quotidien des villes et le béton nous éloigne de la Nature, celle-là même qui nous permet d'exister, constitutive de notre humanité. Approches philosophiques et psychologiques ou expériences concrètes, comment rétablit-on le lien avec la Nature, ses rythmes et sa majesté ?

Intervenantes : Florence BESSON - Lisa GARNIER - Régine QUEVA
Animation : Jean-Marie VALDER


18h30 : QUEL AVENIR POUR UN TERRITOIRE POST-NUCLEAIRE ?
Le Haut-Rhin dispose, avec Fessenheim, de la plus vieille centrale nucléaire de France. Depuis plusieurs années, elle est engagée dans un interminable feuilleton médiatique : fermera, fermera pas ? En retardant l'inévitable, les pouvoirs publics nous contraignent à penser l'avenir de la filière toute entière dans nos sociétés : quel impact territorial d'une fermeture de centrale ? Quel avenir pour les populations et les sites désertés ? Quels risques encourus ? Quelle mémoire culturelle ?Avec comme horizon l'interrogation fondamentale : comment réussir la transition vers un monde plus lumineux ?

Intervenants : Brice MARTIN - Renaud MELTZ - Teva MEYER

 

ATELIERS


Nous vous proposons, au cours de cet événement et en marge des conférences-débats, de participer à deux ateliers pratiques pour vous permettre de penser le monde de demain de manière ludique et pédagogique :

Voyager autrement : le samedi 23 novembre de 10h30 à 12h30

Vous avez l'intention de partir en voyage et avez envie d'être engagé.e ? Vous voulez apporter une réflexion à la manière dont vous allez voyager ? Il est difficile de trier toutes les informations disponibles et d'organiser un voyage qui a du sens.
Emilie Russo va, lors de cet atelier vous donner les étapes importantes à la conception d'un projet de voyage. Faites le plein d'informations pratiques avant votre départ ! Il vous sera proposé de voir avec elle les alternatives pour se déplacer, se loger, se restaurer et les indispensable à mettre dans le sac, à une époque où les modes de déplacement sont de plus en plus questionnés.
Passionnée par les voyages et un brin aventurière, c'est à travers les études (Tourisme et Economie Sociale et Solidaire), ses expériences professionnelles dans le secteur touristique, de longues aventures et des rencontres qu'elle a enrichi sa réflexion sur les pratiques alternatives de voyage.
Aujourd'hui elle partage ses recherches et continue de voyager pour se remettre en question et s'inspirer. Elle fait partie de l'Association "L'essence du voyage" qui propose des ateliers participatifs, des conférences, des conseils personnalisés et des carnets pré-remplis pour organiser son voyage de manière alternative.

Emilie Russo proposera également à la vente un livret pratique de 48 pages pour préparer son voyage. Il est composé de conseils pour définir le projet de voyage en fonction des envies, établir un budget, penser aux détails que l'on oublie toujours et une réflexion sur le tourisme et les alternatives possibles pour voyager autrement.

Pour en savoir plus : essenceduvoyage.org

Places limitées à 15 personnes. Inscriptions par mail : librairie@47degresnord.com en envoyant vos noms et prénoms ainsi que le nombre de places souhaitées


La fresque du climat : samedi 23 novembre de 14h à 17h

La fresque du climat est un jeu ludique, collaboratif et créatif pour sensibiliser au changement climatique. Basé sur l'intelligence collective, il est extrêmement pédagogique et nous permet d'apprendre beaucoup en peu de temps.
Comment joue-t-on? Le fonctionnement est très simple : en équipe, il s'agira d'identifier les liens de cause à effet entre les différentes composantes du changement climatique, représentées par des cartes.

Pour en savoir plus : fresqueduclimat.org

Places limitées à 24 personnes. Inscriptions par mail : librairie@47degresnord.com en envoyant vos noms et prénoms ainsi que le nombre de places souhaitées.


Attention : l'accès aux ateliers est réservé aux personnes ayant préalablement acheté leur ticket via billetweb : billet journalier du samedi (5€) ou pass 3 jours (10€).

 

PORTRAIT DES INTERVENANTS :


Jean-Michel APHATIE : Figure incontournable du journalisme, éditorialiste politique passé par Canal +, RTL, Europe 1 et France Info, et désormais à LCI, il porte régulièrement un regard critique sur l'évolution de son métier.

Benoît BERTHELOT : Journaliste spécialisé dans l'intelligence artificielle, auteur d'une enquête de trois ans sur le système Amazon.

Florence BESSON : Ancienne journaliste au magazine « Elle », ayant fait le choix d'un changement de vie radical suite à une prise de conscience de son mode de vie sur l'environnement. Elle prépare sa reconversion dans l'agriculture et vit désormais loin de Paris.

Adrien BIASSIN : Doctorant de l'ENA dont le sujet de thèse portait sur "l'état des lieux des risques majeurs en Alsace et essai de prospective territoriale à l'horizon 2047" et rattaché depuis 2014 au laboratoire du CRESAT.

Sébastien BOHLER : Journaliste (Arte, France Inter), rédacteur en chef de la revue « Cerveau et psycho », spécialisé dans les domaines des neurosciences et de la psychologie, qui consacre désormais ses travaux à la crise écologique par le prisme des neurosciences.

Manouk BORZAKIAN : Géographe et professeur à Lausanne, chroniqueur à Libération, spécialiste de la question de l'environnement au cinéma.

Amzat BOUKARI-YABARA : Historien, spécialiste de l'Afrique, spécialiste du panafricanisme.

Mathieu BRAND : Journaliste et responsable de la communication à Usbek & Rica.

Valérie CABANES : Juriste en droit international, spécialisée dans les droits de l'Homme et les droits humanitaires. Elle est la principale défenseure de l'entrée du concept d'écocide dans le droit international. Elle est à l'origine de la pétition « Notre affaire à tous » qui avait recueilli 2 millions de signatures en décembre dernier pour mettre en cause l'inaction climatique de l'Etat Français.

Samuel CHALLEAT : Chercheur en géographie de l'environnement, spécialisé sur la problématique de la pollution lumineuse. Il axe ses recherches sur la nuit.

Yves COCHET : Ministre de l'Aménagement du Territoire et de l'Environnement de 2001 à 2002, membre des Verts et d'Europe-Ecologie Les Verts. Il est aujourd'hui, aux côtés de Pablo Servigne et Raphaël Stevens, la figure majeure de la collapsologie.

Gilles DAVEAU : Formateur, spécialiste de cuisine alternative et biologique. Ancien restaurateur nantais réputé, animateur de cours de cuisine depuis 1987, il invite le public à se tourner vers une alimentation locale, biologique, et plus centrée sur les végétaux.

Julien DOSSIER : Directeur de Quattrolibri, cabinet de conseil spécialisé dans les stratégies de transition écologique. 

Dany-Robert DUFOUR : Philosophe, ancien directeur de programme au Collège International de Philosophie, spécialiste des questions de la philosophie du langage, de la sémiologie, de la philosophie politique et de la psychanalyse. Il traite désormais principalement de la question du Marché et de la société néolibérale.

Moïna FAUCHIER-DELAVIGNE : Journaliste au Monde, spécialisée dans les questions d'éducation et de pédagogie.

Fabrice FLIPO : Professeur de philosophie, epistémologie et histoire des sciences et techniques à Paris Diderot VII.

Michaël FOESSEL : Philosophe spécialisé sur le sens et les risques de l'expérience démocratique et sur le cosmopolitisme.

Jean-Gabriel GANASCIA : Informaticien et philosophe, professeur à l'Université Pierre et Marie Curie, membre de l'Institut Universitaire de France, spécialisé en intelligence artificielle. Il a créé au CNRS le groupement d'intérêt scientifique « sciences de la cognition ».

Lisa GARNIER : Ancienne journaliste spécialiste de la biodiversité, ayant réalisé de nombreux reportages pour l'émission « Ushuaïa ». Passée par le Museum d'Histoire Naturelle de Paris, elle s'intéresse désormais à l'écologie par le prisme de la psychologie.

Nicolas GILSOUL : Architecte et paysagiste, Grand Prix de Rome d'Architecture, directeur d'un cabinet de conseils à l'oeuvre dans 18 pays. Met ses compétences au service du vivant depuis quelques années.

Brigitte GOTHIERE : Fondatrice et présidente de l'association L214 qui lutte pour la défense des animaux, rendue célèbre pour les vidéos montrant au grand public la réalité des abattoirs.

Rob HOPKINS : Enseignant anglais en permaculture, initiateur du mouvement international des villes en transition. Il est l'une des figures mondiales majeures de l'écologie.

Paul JORION : Anthropologue et sociologue, auteur de nombreux essais portant sur l'économie capitaliste, la finance et leur lien avec le devenir de l'humanité. Il jouit d'une grande crédibilité depuis qu'il s'était fait l'annonciateur de la crise des subprimes survenue en 2008.

Jean-Claude KAUFMANN : Sociologue spécialiste de la vie quotidienne et pionnier de la microsociologie, consacrant ses travaux aux questions d'identité, de démocratie et de famille.

Baptiste LANASPEZE : Fondateur des éditions WildProject dont le but est d'introduire en France les ouvrages fondateurs de la pensée écologiste.

Valéry LARAMEE DE TANNENBERG : Rédacteur en chef du « Journal de l'Environnement » spécialisé sur les questions liant l'énergie au changement climatique.

Catherine LARRERE : Philosophe et professeur de philosophie émérite à la Sorbonne. Spécialiste de la pensée de Montesquieu, principale spécialiste française de l'éthique de l'environnement et diffuseuse de la philosophie environnementale ayant trait aux sujets de la protection de l'environnement, de la prévention des risques et de la justice environnementale.

Raphaël LARRERE : Ingénieur agronome, spécialiste du loup, ancien directeur de recherche à l'INRA dans le département d'économie et de sociologie rurale et ancien président du Conseil Scientifique du Parc National du Mercantour.

Roger LENGLET : Philosophe et journaliste d'investigation, spécialisé dans la ressource humaine à résister aux différentes formes d'oppression et d'acculturation. Ses travaux brossent un panel très large mais se concentrent depuis quelques années sur la question des scandales sanitaires et environnementaux.

Frédéric LENNE : spécialiste des questions d'urbanisme, d'architecture et de politique de la ville.

Brice MARTIN : Maître de conférences en géographie à l'UHA depuis 1998, spécialisé dans la question des risques naturels (avalanches, inondations, coulées de boue etc.) et technologiques.

Renaud MELTZ : Professeur en Histoire contemporaine à l'UHA et directeur du CRESAT. Il se spécialise sur la transition des territoires et des sites nucléaires.

Teva MEYER : Docteur de l'Institut Français de Géopolitique et maître de conférences en géopolitique et géographie à l'UHA, focalisant ses travaux sur la question du nucléaire civil et l'étude des déterminants de l'élaboration des politiques énergétiques nationales.

Henri PENA RUIZ : Philosophe réputé pour ses travaux portant sur la laïcité, Prix de la Laïcité en 2014, ancien sage de la commission sur la laïcité. Également, Maître de conférences à l'IEP, éditorialiste et engagé politiquement à la France Insoumise.

Elodie POUET : porte-parole de l'association Sea Shepherd France.

Audrey PULVAR : ancienne journaliste et Présidente de la Fondation Nicolas Hulot, créatrice d'un fonds de dotation pour l'Afrique (African Pattern) en 2019 et désormais engagée en politique aux côtés d'Anne Hidalgo.

Régine QUEVA : Enseignante, puis éditrice, elle est désormais auteure de nombreux ouvrages pratiques, de vulgarisation scientifique et d’un manifeste écologique. Elle anime, depuis dix ans, des conférences, des formations et des ateliers pour promouvoir une écologie quotidienne (cuisine aux algues, cosmétiques et produits d’entretien naturels…).

Pierre RIGAUX : Naturaliste, spécialiste des mammifères et des oiseaux, proche de la Fondation Nicolas Hulot.

Daniel SCHNEIDERMANN : Journaliste passé par "Le Monde" et "Libération" qui se consacre tout particulièrement à l'analyse des images télévisuelles, animateur depuis 1995 de l'émission "Arrêt sur Images" devenue @rrêt sur Images depuis son passage sur Internet en 2007.

Jo SPIEGEL : Maire de Kingersheim, ancien membre du Parti Socialiste, cofondateur du Mouvement Place Publique avec Raphaël Glucksmann en 2018, pionnier de la démocratie participative à l'échelle locale.

Flore VASSEUR : Journaliste (Libération, Arte, France Culture) et entrepreneuse, ancienne directrice d'une société de marketing à New York, désormais en lutte contre les dérives du capitalisme et concentrant ses travaux sur l'évolution de nos démocraties. Elle consacre de nombreux films et ouvrages à des figures de la désobéissance civile, Edward Snowden ou Aaron Swartz, et a suivi de nombreux mois durant Greta Thunberg.

David WAHL : Comédien et dramaturge, se consacrant entièrement à l'écriture scénique, passionné par la question de l'environnement et des déchets.

Pascal YIOU : Chercheur au Laboratoire des Sciences du Climat et de l'Environnement. Il est spécialisé dans les mathématiques appliquées au climat.

Revenir à l'agenda